Les jeunes conducteurs peuvent espérer une réduction de la période probatoire grâce à une formation post-permis
un service de meilleurtaux.com

Les jeunes conducteurs peuvent espérer une réduction de la période probatoire grâce à une formation post-permis

À partir du 1er janvier 2019, tout jeune conducteur pourra bénéficier de la réduction de sa période probatoire grâce à une formation post-permis. Cette dernière résulte de la décision de la sécurité routière face au grand nombre d’accidents de la route impliquant des novices. En effet, environ 150 jeunes conducteurs périssent chaque année dans des accidents.

Les jeunes conducteurs peuvent espérer une réduction de la période probatoire grâce à une formation post-permis

Près d’un quart des accidents de la route impliquent de jeunes conducteurs, avec plus de 150 décès par an. Pour remédier à cette situation, la sécurité routière a décidé de faire appliquer une mesure. Consistant à accorder une réduction sur la période probatoire grâce à une formation suivie après l’obtention du permis, celle-ci entrera en vigueur dès le début de l’année 2019.

Les jeunes conducteurs peuvent ainsi voir réduire le délai de 3 à 2 ans s’ils détiennent un permis de conduire classique tandis que les candidats qui ont choisi la conduite accompagnée se verront gratifiés d’une réduction de 2 à 1 an et demi.


La période probatoire actuelle

Lorsqu’un apprenti conducteur obtient son permis, ce dernier est crédité d’un capital de 6 points. Au cours des trois années suivantes, il doit acquérir une bonne maîtrise de la conduite.

Durant cette phase probatoire, 2 points lui sont attribués chaque année à condition qu’il n’ait pas commis d’infraction pouvant lui faire retirer des points.

Vers la fin de la 3e année, le conducteur obtiendra le capital points maximum de 12 si aucune faute susceptible de provoquer la perte de points n’a été perpétrée. En cas d’apprentissage anticipé en conduite accompagnée, la période probatoire est de 2 ans.

Obtenir plus rapidement les 12 points grâce à la formation post-permis

La formation post-permis n’est pas obligatoire. Il revient à tout novice de choisir de la suivre. Cependant, il peut être intéressant de l’effectuer, car qui dit réduction de la période probatoire dit économie sur l’assurance auto jeune conducteur.

La formation doit être effectuée entre le 6e et le 12e mois suivant l’obtention du permis. Grâce à celle-ci, il est possible d’acquérir plus rapidement le capital points maximum. En effet, les permis traditionnels reçoivent 2 points additionnels vers la fin de la première année probatoire et 4 autres vers la fin l’année suivante.

Pour ceux qui ont opté pour une conduite anticipée, 3 points supplémentaires leur sont attribués vers la fin de la première année probatoire et 3 autres 6 mois après. Bien entendu, l’octroi des points est conditionné par une conduite exemplaire. Une infraction provoquera systématiquement leur retrait.

On constate que les accidents qui impliquent de jeunes conducteurs augmentent considérablement au cours des 6 mois qui suivent l’obtention de leur permis de conduire. Le gouvernement prévoit de diminuer le nombre d’accidents en accompagnant la mesure de la sécurité routière d’une sensibilisation sur les risques encourus.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €