Assurances spécifiques et nouvelle réglementation pour les trottinettes électriques
un service de meilleurtaux.com

Assurances spécifiques et nouvelle réglementation pour les trottinettes électriques

Les trottinettes électriques font de plus en plus d’adeptes dans les grandes villes, et se multiplient sur les trottoirs, provoquant des accidents. Cette situation, combinée à l’absence de régulation, incite les assureurs à développer des formules dédiées aux usagers de ces engins de nouvelle génération qui font actuellement fureur.

Assurances spécifiques et nouvelle réglementation pour les trottinettes électriques

Des contrats d'assurance dédiés aux engins électriques

Une étude récemment publiée par Le Parisien annonce une hausse de 23 % du nombre d'accidents en trottinettes électriques en milieu urbain l'année dernière, faisant plus de 280 blessés.

Or, la plupart des assurances habitation ne prévoient pas d'indemnisation en cas de sinistre causé par ces véhicules. Aussi, plusieurs enseignes, à l'instar de la start-up parisienne Luko, ont créé des formules spécifiques comprenant la garantie de responsabilité civile, mais également les dommages corporels et matériels, le vol, et la protection juridique.

Le montant de la prime mensuelle varie entre 8 euros et 12 euros en fonction des caractéristiques de l'engin électrique, mais le bénéfice de la couverture est conditionné au port d'un casque par l'usager lorsque l'accident s'est produit.


Certains acteurs traditionnels affirment pour leur part avoir inclus des produits de ce type dans leur offre il y a déjà quelques années. La MAIF, par exemple, intègre une prise en charge des accidents impliquant les trottinettes à moteur, gyropodes ou hoverboards dans leur contrat multirisque habitation.

Une réglementation spécifique prévue dans la future loi mobilité

En revanche, pour tout véhicule capable d'atteindre une vitesse supérieure à 25 km/h, y compris les trottinettes électriques, les conducteurs doivent souscrire une protection distincte. En effet, assimilées à un véhicule à moteur à part entière, comme les voitures et les motos, elles doivent faire l'objet d'une protection spécifique, ainsi que l'exige la loi.

Outre les assureurs, les pouvoirs publics s'efforcent de s'adapter à l'évolution des habitudes de déplacement des Français et de proposer des réponses pertinentes à ces nouveaux enjeux.

À ce titre, la circulation des trottinettes électriques dans les villes sera réglementée. La ministre chargée des transports a mentionné une mesure en ce sens dans la future loi d'orientation des mobilités (LOM), dont la version complète sera présentée fin octobre devant le conseil des ministres.

Élisabeth Borne a par ailleurs fait part de la volonté du gouvernement d'« adapter le Code de la route ». Sans être catégorisées comme des « cycles », les trottinettes électriques seront autorisées sur les pistes et bandes cyclables ainsi que dans les zones limitées à 30 km/h, mais elles ne pourront plus rouler sur les trottoirs par souci de sécurité des piétons.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)