Négocier la prise en charge des dépenses de confort à l’hôpital est possible
un service de meilleurtaux.com

Négocier la prise en charge des dépenses de confort à l’hôpital est possible

Les soins hospitaliers sont loin d’être plaisants. Il n’est pas rare de voir des patients demander des dispositifs supplémentaires pour mieux vivre cette étape éprouvante. Chambre individuelle, téléphone, télévision, réseau Wi-Fi, voilà autant de services annexes qui sont facturés cher en milieu hospitalier. Est-il possible de demander à sa mutuelle de prendre en charge ces postes de dépenses associés au confort ?

Négocier la prise en charge des dépenses de confort à l’hôpital est possible

Tout le monde aimerait avoir un minimum de confort lors d'un séjour à l'hôpital. En effet, il est toujours plus encourageant de lutter contre la maladie lorsqu'on dispose d'une chambre individuelle et que l'on peut se changer les idées grâce à la télévision, à Internet, au téléphone, etc.

La facture peut cependant vite grimper lorsque ces postes de dépenses s'ajoutent aux frais de soins. Il faut alors savoir qu'il est tout à fait possible de négocier auprès de sa mutuelle, afin d'intégrer ces produits et services de confort dans la prise en charge.

Le confort est un luxe en milieu hospitalier

Quand on doit passer un séjour à l'hôpital, la recherche d'un minimum de confort fait partie des premiers réflexes. En effet, il est toujours mieux de se soigner dans les meilleures conditions. Cela rend l'épreuve moins rude.


Cependant, il faut également savoir qu'opter pour une chambre individuelle coûte cher, que ce soit dans un hôpital public ou privé. La facture peut varier de 50 à 150 euros, voire plus. Ceux qui souhaitent disposer d'un téléphone dans leur chambre d'hôpital devront par exemple s'acquitter d'une facture de 2 euros pour la mise en service, ainsi que des frais de communication.

Pour se changer les idées, certains patients peuvent également demander à équiper leur chambre d'une télévision. Généralement, ce service coûte entre 3 et 5 euros par jour, sans compter le casque (indispensable pour ne pas déranger les voisins) qui est facturé à 1 euro par jour. Et pour avoir la Wi-Fi dans sa chambre, il faudra également s'acquitter de quelques euros supplémentaires par jour.

Demander une prise en charge de la mutuelle

Si les frais de soins sont en partie remboursés par l'Assurance maladie et la mutuelle santé, ce n'est pas le cas pour les dispositifs de confort.

Il faut savoir qu'il est tout à fait possible de négocier auprès de sa mutuelle, pour qu'elle prenne en charge ce confort en milieu hospitalier.

En outre, il est vrai que certaines mutuelles appliquent des plafonds de remboursement pour ces postes de dépenses, mais le reste à charge sera toujours moins élevé. Les patients peuvent alors profiter de ces petits plaisirs sans pour autant payer trop cher.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)