Les clients Primera Air ont peu de chances de se voir remboursés
un service de meilleurtaux.com

Les clients Primera Air ont peu de chances de se voir remboursés

La compagnie aérienne danoise Primera Air a annoncé avoir déposé le bilan. Pour les clients qui ont acheté un billet Paris-New York auprès de cette compagnie low cost, les chances de se faire rembourser sont minces. En effet, ils n’auront d’autre choix que de racheter un billet auprès d’une autre compagnie ou de se résigner.

Les clients Primera Air ont peu de chances de se voir remboursés

Voir l'annonce d'un vol retardé voire annulé est contrariant. Mais il y a bien pire : apprendre que le vol prévu n'aura pas lieu, tout simplement parce que la compagnie aérienne concernée est en faillite.

Les passagers se retrouvent alors dans une mauvaise posture, puisqu'ils ne pourront ni réclamer un remboursement ni obtenir un autre billet en échange.

C'est ce qui est en train de se passer avec la compagnie danoise Primera Air, qui assurait autrefois la liaison Paris-New York. Le 2 octobre dernier, ladite compagnie s'est déclarée publiquement en faillite, suspendant ainsi ses vols de manière immédiate.

Primera Air dépose le bilan sans préavis

Les clients Primera Air ont connu l'une des pires surprises de leur vie le 2 octobre dernier. Alors qu'ils s'orientaient vers l'aéroport pour prendre un vol auprès de la compagnie low cost danoise, ils apprennent alors que cette dernière a décidé de cesser ses activités. Tous les vols de la compagnie ont alors été suspendus immédiatement après cette annonce.


Primera Air était une compagnie qui proposait des vols long courrier à moindre prix. Plus de 20 pays étaient alors desservis par cette compagnie danoise, soit 97 destinations différentes au total.

D'après les explications avancées par les responsables de la compagnie, la faillite de la compagnie est due au refus d'un financement venant de sa banque.

Primera Air rejoint donc Air Berlin et Monarch dans le club des compagnies en faillite. Cobalt Air en a fait de même, tandis qu'Alitalia s'est fixé l'échéance du 31 octobre pour trouver un repreneur.

Des clients désorientés

Alors qu'ils devaient prendre l'avion comme à leur habitude, les clients Primera Air ont vu leur vol annulé. En cas de faillite comme celle-ci, les passagers se retrouvent lésés. Ils ne peuvent échanger leur billet contre un autre, ni se faire rembourser. La souscription d'une assurance voyage permet de pallier ce type de problème.

Cependant, il est très important de se pencher sur les clauses du contrat. Généralement, la faillite de la compagnie aérienne n'est pas dans la liste des événements où les clients peuvent réclamer un remboursement pour leur billet d'avion.

Dans le cas où le paiement a été effectué par carte bancaire, il est toujours possible de contacter la banque et de faire opposition au paiement.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)