Vers un renforcement des pénalités liées à l’usage du téléphone au volant
un service de meilleurtaux.com

Vers un renforcement des pénalités liées à l’usage du téléphone au volant

Lorsqu’un conducteur est surpris en train d’utiliser son appareil mobile au volant, les policiers peuvent lui retirer son permis. Cette nouvelle mesure s’appliquera en 2019, quand l’infraction commise aura porté atteinte à la sécurité d'autrui. Les automobilistes devront alors réfléchir à deux fois avant de filmer avec un smartphone alors qu’ils sont au volant, cette habitude étant susceptible d’augmenter le taux d’accidentologie.

Vers un renforcement des pénalités liées à l’usage du téléphone au volant

Malgré les nombreuses campagnes de prévention réalisées auprès des Français, neuf automobilistes sur 10 continuent de se servir d'un téléphone portable pendant qu'ils conduisent, selon la Sécurité routière. La population est peu consciente des risques qui peuvent en résulter.

C'est la raison pour laquelle des agents de la circulation ont verbalisé nombre de conducteurs ayant emprunté l'A36, pour avoir filmé un accident de la route au volant. En effet, il arrive que les curieux créent des bouchons et ralentissent la circulation.

Il peut s'ensuivre des freinages brusques de la part d'automobilistes surpris, eux-mêmes responsables de nombreux accidents. Le Comité Interministériel de Sécurité Routière (CISR), de son côté, décide de prendre la situation en main en renforçant les dispositions réglementaires.


Filmer un accident routier est sanctionné

Le 10 octobre dernier, les autorités du Haut-Rhin ont interpellé près d'une quarantaine de conducteurs, parce qu'ils ont filmé un accident routier sur l'A36, avec un smartphone. Ces verbalisations en masse consistent à sensibiliser les automobilistes sur les risques que ce type de comportement peut occasionner sur la route.

En effet, le Code de la route prohibe l'usage du téléphone portable au volant, qu'il s'agisse de lire un message, d'enregistrer une vidéo ou de répondre à un appel.

Les bouchons de curiosité engendrent des accidents

Quand un accident routier survient, des passants se précipitent pour capturer le moment avec un téléphone ; un nouveau phénomène de société. Un policier de Mulhouse énonce que les bousculades qui en découlent peuvent être à l'origine des coups de freins soudains et donc d'éventuels autres accidents de la circulation.

Tel est l'intérêt de la souscription d'une garantie. Les dommages constatés sur les smartphones peuvent aussi être couverts par une assurance téléphone, suivant les termes du contrat souscrit auprès de l'assureur. Il est clair que filmer des accidents de la circulation n'entraîne pas que des embouteillages.

La situation est d'autant plus préoccupante lorsque de curieux automobilistes filment la scène avec un appareil mobile, alors qu'ils sont au volant. Un conducteur a 23 fois plus de risques de provoquer un accident lorsqu'il consulte son téléphone pendant le trajet, ne serait-ce que durant quelques secondes.


Un risque de suspension du permis de conduire

Toutes les personnes qui sont surprises par les agents de la circulation en train de lire un message sur un smartphone ou de filmer pendant qu'elles conduisent encourent des pénalités. Même si la voiture concernée stationne avec un moteur éteint, les automobilistes risquent de se voir retirer des points de permis, en plus de devoir payer une amende de 135 euros.

Afin de décourager davantage les contrevenants, l'organisme étatique chargé d'instaurer la politique de sécurité routière dans l'Hexagone a renforcé les mesures déjà contraignantes.

Dès l'année prochaine, les auteurs d'infraction routière qui auront mis en danger la vie d'autrui pendant qu'ils tiennent un téléphone au volant s'exposent à une suspension de permis.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €