Les compagnies d’assurance habitation implantées en Bretagne proposent les meilleures offres
un service de meilleurtaux.com

Les compagnies d’assurance habitation implantées en Bretagne proposent les meilleures offres

Dans certaines régions de France, le taux de déclaration de sinistres est particulièrement faible, tandis que dans d’autres, il grimpe de façon exponentielle. Dans le premier cas, les propriétaires et les locataires bénéficient d’une prime d’assurance habitation plutôt attractive, comme en Bretagne. En effet, la proportion de sinistres déclarés par les Bretons s’élève à 2 % en 2016, ce qui compte parmi les taux les plus bas de l’Hexagone.

Les compagnies d’assurance habitation implantées en Bretagne proposent les meilleures offres

Si la souscription d'une assurance habitation constitue une obligation légale pour le locataire, elle est facultative pour le propriétaire d'un logement ou d'une résidence. Quel que soit le profil du souscripteur, les tarifs varient non seulement en fonction des caractéristiques du bien immobilier, mais aussi en fonction de la zone géographique.

D'ailleurs, les disparités régionales sont très prononcées sur le territoire français, la différence de prix pouvant aller jusqu'à 75 %.

Par exemple, la population bretonne profite des primes les moins onéreuses du marché quand les Corses doivent débourser des sommes considérables pour être couverts en cas d'incendie ou d'inondation.

Quand le taux de déclaration de sinistres influe sur les tarifs d'assurance maison

En 2016, le pourcentage de sinistres déclarés dans la région francilienne se chiffrait à 33 %. C'est la raison pour laquelle l'assurance habitation y coûte particulièrement chère. Les grandes agglomérations comme Marseille et Nice n'échappent pas à la règle.


Concernant le cas de la Bretagne, les déclarations de sinistres ne sont pas particulièrement alarmantes. Au contraire, le taux de déclaration est très faible, en dépit de l'abondance des intempéries sévissant dans la région.

240 euros de prime en moyenne

Si le prix moyen de l'assurance maison s'établit à 285 euros par an en France, il est de 45 euros moins cher sur le territoire breton, selon un comparateur assurance habitation. Dans le détail, la prime d'assurance qui s'applique pour une maison atteint 365 euros par an en moyenne, contre 225 euros par an pour un logement.

En fonction du type d'appartement, les tarifs peuvent changer. La situation du souscripteur de l'assurance est également déterminante dans la fixation du prix. En tout cas, les habitants de Saint-Malo, de Rennes et de Brest profitent de primes particulièrement alléchantes, d'autant plus que la région affiche un taux de déclaration des plus bas du marché.

2 % des sinistres recensés en 2016

Il y a deux ans, les sinistres ayant fait l'objet d'une déclaration par les Bretons totalisaient 2 % sur l'ensemble du territoire. Le nombre peu élevé d'habitants justifie-t-il ce chiffre ? La population brittophone représente 4 % des résidents de l'Hexagone.

Les déclarations de sinistres portent notamment sur les inondations en 2017, les pluies diluviennes entraînant les coefficients des marées vers le haut. Les rafales tendent également à balayer les côtes de la région.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)