Améliorer les pratiques au volant grâce à l’éco-conduite
un service de meilleurtaux.com

Améliorer les pratiques au volant grâce à l’éco-conduite

En tant que célèbre opérateur de services postaux dans l’Hexagone, La Poste a pu réaliser 10 millions d’euros d’économies en l’espace de dix ans. On doit ce résultat à la pratique de la conduite écologique et économique, qui a permis de réduire les primes d’assurance de 12 %. En incitant ses agents à rouler plus lentement, l’expéditeur français de colis prolonge la durée de vie des pièces automobiles. Cette solution mérite-t-elle d’être démocratisée ?

Améliorer les pratiques au volant grâce à l’éco-conduite

Face à l'explosion du prix du baril, qui atteint des records depuis quatre ans, la population française tend à se déplacer moins fréquemment en voiture.

La pratique de l'éco-mobilité permet de remédier à cette inflation, sachant que le gouvernement encourage actuellement l'achat de voitures respectueuses de l'environnement. Si la pression est mise sur les constructeurs automobiles, les entreprises détenant une flotte ont tout intérêt à verdir leur parc.

En effet, un nombre croissant de sociétés telles que La Poste sensibilisent actuellement les collaborateurs à l'adoption d'une conduite éco-citoyenne. Hormis les économies de carburant, ce type de conduite contribue à réduire les risques d'accident de la route, ce qui impactera intolérablement les tarifs d'assurance.


Vers un modèle de conduite idéal ?

Plébiscitée par la Sécurité routière, la conduite éco-citoyenne apporte de nombreux avantages :

  • Contribuer à la réduction de la pollution atmosphérique
  • Économiser les coûts de carburants
  • Réduire les risques d'accidents de la circulation.

Elle s'inscrit dans la pratique de la « slow conduite », consistant à rouler moins vite. Ce modèle de conduite est à la fois responsable et sécurisant.

Un diagnostic en temps réel

Nombreuses sont les règles suivies par l'éco-conducteur. Il doit par exemple éviter de faire tourner le moteur à l'arrêt et est tenu de conduire de façon plus souple en ralentissant lentement. Il lui est aussi recommandé de rouler avec le rapport de vitesse le plus accentué.

De nombreuses compagnies d'assurance font la promotion de cette pratique qui connaît d'ailleurs un essor ces dix dernières années.

Il est en effet possible d'en réaliser un suivi, en installant un boîtier connecté à même la voiture. En surveillant de près le changement de vitesse, cet outil peut servir à titre préventif. Puisqu'une note est attribuée à l'usager à la fin du trajet, les assureurs pourront s'y référer pour dresser leur grille tarifaire.

Ainsi, un bon score sera récompensé par une prime d'assurance peu élevé. Si l'éco-conduite se démocratise, n'importe quel comparateur assurance auto en témoignera.


Former les automobilistes à devenir des éco-conducteurs

Certaines sociétés comme Beltoise Evolution permettent aux conducteurs intéressés par la pratique d'effectuer des stages sur un circuit adapté à cet effet. Un stagiaire a prétendu avoir consommé 15 % de carburant de moins, après un tour. Sur un parcours de 30 000 kilomètres, il en résultera donc des économies de 427 euros sur le budget annuel pour la voiture.

Après que La Poste ait initié ses propres commerciaux à la conduite éco-citoyenne pendant une durée de quatre ans, elle a également formé 60 000 personnes extérieures à la compagnie. Une formation d'autant plus utile, sachant que, pour sa part, la société a vu le nombre d'accidents régresser de 15 % en moyenne.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €