Dans quelle région assurer son logement revient-il moins cher ?
un service de meilleurtaux.com

Dans quelle région assurer son logement revient-il moins cher ?

En France, des disparités concernant les tarifs des assurances pour une maison sont constatées au niveau des différentes régions. D’une localité à l’autre, il existe un écart plus ou moins grand. Si la prime annuelle coûte en moyenne 180 euros pour une assurance multirisque en 2018, ce montant peut subir une fluctuation jusqu’à 26 % en fonction du lieu où l’on habite.

Dans quelle région assurer son logement revient-il moins cher ?

En France, des disparités concernant les tarifs des assurances pour une maison sont constatées au niveau des différentes régions. D'une localité à l'autre, il existe un écart plus ou moins grand. Si la prime annuelle coûte en moyenne 180 euros pour une assurance multirisque en 2018, ce montant peut subir une fluctuation jusqu'à 26 % en fonction du lieu où l'on habite.

De nombreux Français contractent une assurance multirisque pour couvrir leur maison. À titre d'illustration, 39,7 millions de souscriptions ont été enregistrées en 2015.

Il est à souligner que le tarif de l'assurance est déterminé en fonction des paramètres tels que le type de logement, son état, son ancienneté, sa superficie et son exposition aux risques naturels, mais aussi selon la localité de résidence et de la valeur déclarée pour les biens mobiliers.


Un comparateur d'assurance en ligne a dressé un bilan relatif au montant de la prime d'assurance multirisque en 2018. La région PACA affiche les assurances les plus chères. En revanche, les cotisations les moins élevées sont retrouvées en Bretagne.

Les primes sont plus élevées dans les grandes villes

Avec 194 euros par an, la PACA est la région dans laquelle les tarifs sont les plus élevés. Viennent ensuite :

  • l'Île-de-France (189 euros par an),
  • l'Occitanie (183 euros par an),
  • les Hauts-de-France (181 euros par an),
  • la Nouvelle-Aquitaine (177 euros par an),
  • la Bourgogne-Franche-Comté (176 euros par an),
  • l'Auvergne-Rhône-Alpes (173 euros par an),
  • le Grand Est (172 euros par an),
  • le Centre-Val de Loire (167 euros par an),
  • la Normandie (165 euros par an)
  • les Pays de la Loire (149 euros par an).

Enfin, les tarifs les plus bas sont pratiqués en Bretagne, avec une moyenne annuelle de 142 euros.

Comme on peut s'y attendre, les primes sont aussi plus chères dans les grandes villes. Paris, Nice et Marseille sont à la tête du classement avec respectivement 185 euros par an pour les deux premières villes et 173 euros par an pour la troisième.

En revanche, les assurés habitant à Strasbourg et Nantes bénéficient des cotisations les moins élevées avec respectivement 127 euros par an et 119 euros par an.


Pourquoi ces écarts ?

Les disparités dans les primes d'assurance habitation sont justifiées par des critères statistiques. Pour déterminer leurs tarifs, les assureurs se réfèrent aux chiffres des sinistres survenus au cours des années précédentes. Par exemple, le montant est élevé à Paris comparé à d'autres villes en raison de l'important taux de dégâts des eaux dans la capitale.

Les assureurs tiennent également compte du taux de cambriolage dans le calcul de leur prime. Étant donné que celui-ci est très élevé en PACA, il est normal que les tarifs le soient également.

En outre, l'augmentation du montant d'assurance est liée aux risques naturels. Par exemple, si la maison est située à proximité d'un fleuve ou en bord de mer, les assureurs doivent prendre en considération ce paramètre.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)