Les bébés nés d’un père âgé ont plus de risques d’avoir des soucis de santé
un service de meilleurtaux.com

Les bébés nés d’un père âgé ont plus de risques d’avoir des soucis de santé

Alors que la ménopause est un passage obligé pour les femmes, l’andropause – l’équivalent masculin de la ménopause –, pour sa part, ne concerne qu’une partie des hommes, si bien qu’ils deviennent « papa » de plus en plus tard. Et pourtant, une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Stanford vient de démontrer que l’âge avancé du père a des conséquences directes sur la santé future du nourrisson.

Les bébés nés d’un père âgé ont plus de risques d’avoir des soucis de santé

Plus qu'à la volonté d'être père, il faut penser au bien-être de l'enfant

Les raisons qui font qu'un homme se trouve encore sans enfant à l'âge de 45 ans peuvent être nombreuses.

Mais goûter aux joies de la paternité tardivement n'est pas sans risques. Si le père ne court aucun danger, pour le bébé par contre, la probabilité de développer certaines maladies plus ou moins graves est beaucoup plus forte.

Pour étayer cette hypothèse, les chercheurs américains de la prestigieuse université ont étudié pas moins de 40,5 millions de nourrissons et d'enfants aux États-Unis, tous nés d'un père âgé de plus de 45 ans, sur la période allant de 2007 à 2016.


Ils ont conclu qu' :

« Il existe bel et bien un lien entre l'âge du père au moment de la naissance de son enfant et les ennuis de santé rencontré par celui-ci ».

Les travaux révèlent que les bébés conçus dans de telles conditions ont plus de risques :

  • de naître avant terme ; 
  • de souffrir d'un manque de poids à la naissance (20,2 g en moins que la « normale ») ; 
  • de développer des maladies nécessitant une intervention en soins intensifs ou encore des crises d'épilepsie.

Si le désir d'être père est trop fort, prendre les dispositions adéquates

Le verdict des chercheurs est sans appel : un enfant né d'un père ayant plus de 45 ans est susceptible d'avoir une santé fragile qui le poussera à visiter les soins intensifs un peu plus fréquemment que les enfants nés d'un père plus jeune.

Une bonne mutuelle ou une bonne couverture santé ne sera donc pas un luxe si le « sénior » souhaite quand même perpétuer sa descendance, en dépit des risques encourus.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)