La protection des biens mobiliers et immobiliers
un service de meilleurtaux.com

La protection des biens mobiliers et immobiliers

Bris de glace engendrés par des actes de vandalisme, installations électriques endommagées à la suite d’un incendie… nombreux sont les sinistres qui peuvent survenir dans un logement. En fonction des circonstances, le locataire ou le propriétaire doit souscrire une assurance habitation. De cette façon, la réparation des dommages constatés sur le bien immobilier sera prise en charge par la compagnie d’assurance.

La protection des biens mobiliers et immobiliers

Il est important de souscrire une assurance pour son logement, afin d'assurer la protection de ses biens. Cette garantie couvre aussi les dommages causés à des voisins, que ceux-ci soient corporels ou matériels. Encore faut-il que la garantie en question soit adaptée au budget, au profil et aux besoins de l'assuré.

Plusieurs professionnels du secteur accompagnent leurs clients, dès la déclaration du sinistre au remboursement des dégâts. Beaucoup d'entre eux proposent des garanties supplémentaires aux souscripteurs.

En revanche, ces derniers peuvent faire intervenir le Bureau central de tarification lorsqu'un assureur ne souhaite pas leur fournir une couverture responsabilité civile.

Seul le propriétaire d'un appartement individuel n'est pas obligé de souscrire une assurance

Il est nécessaire d'avoir un toit pour se loger et se nourrir. Il est tout aussi important de protéger son patrimoine et les occupants de l'appartement contre d'éventuels sinistres.


Toujours est-il que la souscription d'une assurance habitation est prévue par la loi, notamment au titre de la responsabilité civile, sauf pour le propriétaire qui habite dans une maison individuelle.

En effet, les locataires y sont tenus, à moins qu'ils résident dans une location de fonction ou un logement meublé. De même, les copropriétaires doivent être assurés, afin que les préjudices subis par les tiers soient réparés.

Un patrimoine protégé en cas de catastrophes naturelles

Quand les biens d'autrui sont détruits à la suite d'un sinistre qui engage la responsabilité de l'assuré, une compagnie spécialisée dans l'assurance habitation peut indemniser la victime.

C'est également le cas lorsque le dommage, qui a été provoqué par une personne partageant le même appartement que le souscripteur, porte atteinte à l'intégrité physique d'un tiers. Mais la couverture permet avant tout de garantir le remboursement des dégâts constatés sur le patrimoine du souscripteur en cas d'inondation, d'incendie ou de vol.

Hormis la protection juridique offerte en cas de contentieux avec un tiers, certains assureurs proposent des options supplémentaires, convenant à des situations particulières. Par exemple, les œuvres d'art peuvent être couvertes par des clauses spécifiques, tout comme les objets particulièrement coûteux.

L'absence de couverture peut justifier la résiliation du contrat de location

Dans la mesure où le locataire constate un défaut d'entretien de l'immeuble dans lequel il réside, il peut demander réparation au copropriétaire occupant. De même, le propriétaire d'un appartement a le droit de réclamer une attestation d'assurance à son locataire, avant de signer le contrat de bail.

Le plafond du montant à débourser lorsque les biens d'un tiers sont abîmés à la suite d'un événement engageant la responsabilité civile du souscripteur est mentionné dans le contrat.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)