Les infirmières jouent un rôle clé dans la lutte contre la sédentarité
un service de meilleurtaux.com

Les infirmières jouent un rôle clé dans la lutte contre la sédentarité

Le mode de vie occidental favorise la sédentarité. Les effets sur la santé sont tels que les infirmières ont fait de sa prévention une priorité. Les actions de ces professionnels de santé portent essentiellement sur la sensibilisation des patients sur les risques de la sédentarité accrue, ainsi que sur les moyens à mettre en place pour réduire les temps d’immobilité.

Les infirmières jouent un rôle clé dans la lutte contre la sédentarité

Il est prouvé que rester assis des heures d'affilée sans interruption augmente les risques de maladies. Linda Eanes, chercheur à l'École de sciences infirmières à l'Université du Texas, souligne le rôle joué par les infirmières dans leur réduction. Par ailleurs, dans l'American Journal of Nursing, des conseils et des protocoles axés sur la prévention de la sédentarité sont mis en avant.

Parmi ceux-ci, on retrouve notamment des recommandations sur l'usage d'un pupitre permanent, ainsi que sur la pratique de la marche et des pauses en position debout. Le recours aux pense-bêtes (sur smartphone ou ordinateur) est également préconisé pour rappeler de faire des petites pauses actives tout au long de la journée.


Le combat des infirmières

La lutte contre la sédentarité est au cœur des actuelles préoccupations des professionnels de santé, notamment des infirmières. Suivant l'état de santé de leurs patients, elles prodiguent des conseils personnalisés dans le but de diminuer, voire d'éradiquer la sédentarité.

Elles peuvent par exemple les inciter à égaliser les temps d'inactivité et de mouvement en effectuant des pauses debout ou de la marche. Par ailleurs, il s'avère que des résultats sont également obtenus juste en informant les personnes concernées sur les risques de la sédentarité et les avantages de la pratique d'une activité physique.

Outre leur rôle dans la promotion de comportements propices au mouvement, les infirmières sont appelées à évaluer les temps d'inactivité et à analyser les facteurs qui y concourent aux niveaux individuel, professionnel, social, communautaire et environnemental.

Des risques considérables pour la santé

À l'instar de tout autre problème de santé, l'adhésion à une mutuelle permet de subvenir aux dépenses occasionnées par la sédentarité. Les offres sur le marché étant cependant légion, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Recourir à un comparateur mutuelle s'avère le meilleur moyen pour trouver la solution adaptée à ses besoins et son budget. En souscrivant une bonne mutuelle, les soins médicaux, des plus basiques aux plus complexes, seront remboursés de manière optimale.


Il est d'autant plus recommandé d'adhérer à une mutuelle pour faire face aux conséquences de la sédentarité. En effet, de nombreuses études démontrent les risques de maladies chroniques liés à l'inactivité. Ceux-ci sont particulièrement élevés pour les individus en fauteuil roulant, ainsi que pour les travailleurs qui restent assis pendant 30 minutes sans interruption voire plus, soit plus de 7 heures par jour au total.

En tête de liste des pathologies liées à la sédentarité figurent les maladies cardiovasculaires, le diabète et l'obésité. Viennent ensuite les cancers des ovaires, du côlon et de l'endomètre.

Liens entre sédentarité et apparition de maladies

Lorsqu'on est inactif, les muscles porteurs ne sont guère stimulés, ce qui entraîne la diminution de l'activité de la lipoprotéine lipase. Le rôle de cette enzyme dans le métabolisme lipidique est pourtant primordial car c'est elle qui produit le bon cholestérol. Pour limiter les risques, il est donc essentiel d'entrecouper fréquemment les temps d'inactivité.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)