Les Autolib’ d’occasion vendues lors d’une vente flash ont rapidement trouvé acquéreur
un service de meilleurtaux.com

Les Autolib’ d’occasion vendues lors d’une vente flash ont rapidement trouvé acquéreur

Le 10 novembre dernier, une vente flash de voitures électriques Autolib’ a été organisée sur le parking d’un supermarché à Romorantin, dans le Loir-et-Cher. Les acheteurs se sont empressés d’acquérir l’un de ces véhicules, inutilisés depuis l’arrêt en août dernier du service d’autopartage parisien. Une heure a suffi pour écouler la totalité des automobiles vendues à 3 700 euros.

Les Autolib’ d’occasion vendues lors d’une vente flash ont rapidement trouvé acquéreur

Des centaines de personnes se sont rendues à Romorantin le samedi 10 novembre pour tenter de se procurer une Autolib'. Une cinquantaine de véhicules ont été exposés sur le parking d'un supermarché de la commune. L'opération a été mise en œuvre par le garage Caravec. Certains acheteurs n'ont pas hésité à dormir sur place pour ne pas manquer l'occasion. Avec un prix de vente fixé à 3 700 euros, les Autolib' ont attiré énormément de monde. Pour empêcher tout débordement, l'événement a été supervisé par des gendarmes. Le garage Caravec prévoit d'organiser une nouvelle vente de voitures électriques mais plus chères cette fois.


Dans quel état les acheteurs ont-ils trouvé leur voiture ?

Si les Autolib' ont fait l'objet de multiples questions au cours de cette vente flash, la principale interrogation a porté sur leur état. Les vendeurs ont affirmé que ces voitures avaient parcouru 100 000 km en moyenne étant donné que celles-ci étaient ultérieures à 2011, l'année de lancement du service parisien. En fonction des modèles, la carrosserie pouvait présenter des rayures, des éraflures ou encore des bosses. Concernant l'intérieur des véhicules, il avait été nettoyé, de même que les sièges.

Après le démantèlement d'Autolib', 3 500 véhicules électriques ont été expédiés vers Romorantin. À la suite de la première opération, des voitures similaires seront de nouveau écoulées. Le prix sera fixé entre 4 500 et 4 700 euros. Une vente dont le garage Caravec s'occupera exclusivement.

Une centaine d'Autolib' vendues

L'Autolib' dispose d'une autonomie de 250 km en ville. Hors agglomération, elle peut parcourir jusqu'à 150 km. Cette voiture est donc capable de subvenir aux besoins de déplacement quotidien de la plupart des conducteurs français étant donné qu'ils dépassent rarement les 32 km. Les automobilistes qui revendiquent une démarche économique peuvent ainsi vendre leur véhicule thermique au profit d'une Autolib'. Ils devront toutefois résilier leur assurance. La vente de voiture constitue en effet l'un des motifs de résiliation assurance avant la date d'échéance du contrat. Celui-ci est automatiquement suspendu une fois le véhicule vendu. Le conducteur n'aura plus qu'à trouver une nouvelle assurance pour protéger sa voiture électrique.


Pour plusieurs raisons, les voitures d'occasion d'Autolib' ont connu le succès. Tout d'abord, il y a leur faible coût d'utilisation dans la mesure où elles exemptent le conducteur de l'achat de carburant. Par ailleurs, à l'opposé des autres véhicules électriques devant être branchés sur des prises spéciales, elles peuvent être rechargées via des prises électriques classiques. En outre, les acheteurs ont pu obtenir gratuitement une carte grise ainsi qu'une réduction d'assurance pour 1 CV fiscal. La vente a commencé à 10 heures. Vers la fin de la matinée, les 50 modèles qui ont été exposés ont tous été vendus. Les organisateurs ont remis 50 autres Autolib' non présentées à des acheteurs qui ont payé le prix du véhicule sans le voir.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €