Certains médicaments remboursables pourront être plus onéreux en 2019
un service de meilleurtaux.com

Certains médicaments remboursables pourront être plus onéreux en 2019

Depuis quatre ans, des honoraires de dispensation d’un montant fixe sont attribués aux pharmaciens. Ils sont prélevés sur chaque boîte de médicament achetée par les assurés. Mais le système de rémunération des officines évoluera dès l’année prochaine, ce qui impactera les demandeurs de soins. Non seulement les honoraires varieront selon le type de médicament, mais encore certaines complémentaires santé ne rembourseront pas l’écart de prix.

Certains médicaments remboursables pourront être plus onéreux en 2019

Pour se procurer une bouteille de sirop Spasfon antitussif ou une boîte de somnifère Stilnox, les ménages français devront débourser plus d'argent en 2019. En effet, le montant des honoraires de dispensation accordés aux pharmaciens augmentera en fonction des médicaments concernés par les remboursements.

Cette mesure s'applique également aux produits non prescrits par les médecins. Comme certaines mutuelles renonceront à prendre en charge le ticket modérateur, il est dans l'intérêt des assurés de vérifier les conditions de remboursement, avant qu'ils ne signent leur contrat. Toutefois, le pharmacien ne percevra pas ses honoraires si le patient ne demande pas à être remboursé.


Vers une évolution de la rémunération des pharmaciens

Quand un bénéficiaire de l'assurance-maladie achète un médicament en pharmacie, le professionnel de santé perçoit 1,02 euro sur chaque boîte remboursable, en guise d'honoraire de dispensation. Cette somme sert à la fois à valoriser son rôle de conseiller auprès des assurés et à compenser la diminution de sa marge, induite par la baisse des prix. 65 % sont à la charge de la Sécurité sociale, quand le reste peut être remboursé par les mutuelles.

Mais les assurés risquent de sentir fortement l'augmentation des prix des médicaments, à compter du 1er janvier 2019, d'autant qu'ils ne pourront pas forcément compter sur les complémentaires. Explications.

1,36 euro de plus pour une boîte de somnifère Stilnox

À l'heure actuelle, le spécialiste du médicament perçoit 1,02 euro sur l'achat d'un somnifère Stilnox, dont la boîte est vendue à 3,90 euros. Comme l'Assurance maladie prend en charge les deux tiers du prix du médicament, 46 centimes seront remboursés. Ainsi, la mutuelle santé finance une partie ou la totalité des 2,63 euros restants.

Dès l'année prochaine, le même médicament coûtera 3,99 euros, parce que le pharmacien touchera 4,08 euros sur le prix du produit vendu et que la Sécurité sociale en remboursera le tiers. Ceci dit, entre 2018 et 2019, la différence de prix s'élève à 1,36 euro.


Moins cher sans remboursement

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le médicament coûte moins cher sans demande de remboursement. En effet, dans ce cas (où l'Assurance maladie n'intervient pas), les honoraires de dispensation ne sont déduits du prix du médicament. Les officines réagiront-elles ?

En tout cas, certaines complémentaires santé n'ont aucunement l'intention de compenser la hausse des prix. À moins que les contrats ne prévoient que 15 % ou 30 % seulement du prix des médicaments soient pris en charge, elles ne comptent pas effectuer des remboursements supplémentaires. C'est ce qu'a rapporté le numéro un de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF).

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (529 avis clients sur Avis-Vérifiés)