Est-il vraiment possible de réduire le prix du permis ?
un service de meilleurtaux.com

Est-il vraiment possible de réduire le prix du permis ?

En France, passer le permis de conduire coûte très cher (entre 600 et 2 000 euros). L’État entend faire baisser de manière drastique ce coût pour les candidats à l’examen. Il s’agit en effet de l’une des mesures phares de la loi mobilité présentée en Conseil des ministres le 28 novembre dernier.

Est-il vraiment possible de réduire le prix du permis ?

Le nombre d'essais pour obtenir le permis de conduire explique l'important écart de prix. Plus un candidat échoue à l'examen, plus la facture augmente, car les heures de conduite s'accumulent.

Une importante variation du coût est aussi observée par rapport à l'endroit dans lequel l'examen est passé. Il faut savoir que les 11 000 auto-écoles présentes en France appliquent chacune leur propre politique tarifaire. Ce n'est pas étonnant si les prix fluctuent considérablement d'un département à un autre.

C'est à Paris que le permis de conduire est le plus cher. Il coûte en effet plus de 2 000 euros en moyenne, soit le double du prix à Belfort. Il est donc naturel de se questionner sur la manière d'opérer une baisse étant donné que chaque candidat paie une somme différente.


Le marché de l'auto-école en ligne est en plein essor

La variation du prix du permis de conduire est aussi due à une raison structurelle. À la suite du vote de la loi 2015-990 du 6 août 2015 pour la croissance d'activité et l'égalité des chances économiques, des start-up ont commencé à proposer des permis low cost. Les examens s'effectuent en ligne et les moniteurs sont indépendants. Les prix défient par ailleurs toute concurrence.

Chez Ornikar par exemple, le coût du permis est de 750 euros en moyenne. C'est deux fois moins cher que dans un établissement d'enseignement de la conduite classique. En 2018, l'auto-école en ligne a attiré 200 000 élèves. Actuellement, au moins 1 candidat sur 5 se tourne vers ce type de solutions.

D'autres pistes sont envisagées par la loi mobilité

La loi mobilité propose aussi l'enseignement du Code de la route à l'école. Cela devrait permettre de réduire les coûts ainsi que les délais pour obtenir le permis de conduire.

Cela donnerait également la possibilité de garantir l'apprentissage des règles de sécurité à respecter sur la voie publique dès le plus jeune âge.

De ce fait, cette mesure devrait aussi faire baisser le prix de l'assurance auto jeune conducteur car elle est susceptible de modifier la perception du risque à assurer.


Si une baisse du coût du permis est attendue de l'intégration de l'apprentissage du Code de la route à l'école, le problème des différences des prix persiste toujours. En 2012, un projet similaire ayant pour but d'enseigner le code dans les lycées de la région Poitou-Charentes avait provoqué une forte mobilisation chez les auto-écoles si bien qu'il n'a pas abouti.

Une autre piste est envisagée pour simplifier l'accès au permis de conduire et réduire son coût pour les jeunes. Il s'agit du service national. Actuellement étudié par les députés, le rapport sera présenté dès janvier 2019.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €