Une hausse inévitable du coût de l’assurance habitation en 2019
un service de meilleurtaux.com

Une hausse inévitable du coût de l’assurance habitation en 2019

Avec la progression du coût moyen des dommages, mais aussi celle de l’indice FFB sur lequel il est indexé, le tarif de l’assurance habitation a de fortes chances de grimper l’année prochaine. Les prévisions tablent sur une hausse d’environ +2 %. C’est donc une raison de plus pour bien comparer les différentes offres proposées par les compagnies d’assurance et, ainsi, ne pas avoir à payer une addition salée.

Une hausse inévitable du coût de l’assurance habitation en 2019

Les raisons de la hausse des primes d'assurance habitation

Plusieurs facteurs pourraient pousser les compagnies à revoir les tarifs de leur assurance habitation à la hausse en 2019.

D'abord, le nombre de sinistres, et donc le coût des indemnisations, a fortement progressé cette année. Cette charge supplémentaire représente un manque à gagner que les assureurs vont répercuter sur leurs prix.

Ensuite, l'indice FFB (Fédération Française du Bâtiment), sur lequel se basent les compagnies pour fixer leurs tarifs, n'a cessé de monter depuis 2016. Par exemple, celui-ci est passé de 929,5 à 987,5 pour le seul troisième trimestre. Cette hausse pourrait également avoir une incidence sur les primes d'assurance en 2019.


Enfin, le nombre de « petits incidents » domestique se sont multipliés dernièrement. En effet, avec la crise et la baisse du pouvoir d'achat, les propriétaires tendent à négliger l'entretien et la rénovation de leurs logements, ce qui accroit le risque de survenue de sinistres en tous genres.

De plus, avec l'arrivée massive des appareils électriques dans les maisons, la probabilité d'avoir un accident augmente considérablement (incendie, accidents corporels…) et, avec elle, le coût des dommages, obligeant ainsi les assureurs à revoir leurs tarifs.

Comment ne pas payer plus cher ?

Dans les faits, la hausse des prix ne concerne pas toutes les catégories d'assurés. En effet, aucune augmentation n'est prévue pour les « bon et très bon profils ».

En revanche, les assurés considérés comme de « mauvais et très mauvais profils » vont devoir payer plus cher.

Pour ces derniers, il vaut mieux changer d'assureur. D'ailleurs, la loi Hamon autorise depuis le 1er janvier 2015 la résiliation du contrat d'assurance habitation sans frais, ni justificatif, ni pénalité après un an d'engagement.

Les hausses prévues pour 2019

Les assureurs ont l'habitude de sortir leurs nouveaux tarifs en fin d'année. Généralement, la plupart des sections de l'assurance sont concernées.

Un spécialiste du secteur table ainsi sur « une hausse de l'ordre de +1 à +2 % » pour l'assurance habitation.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)