Le durcissement du contrôle technique est reporté de six mois
un service de meilleurtaux.com

Le durcissement du contrôle technique est reporté de six mois

Le gouvernement a annoncé le report du durcissement du contrôle technique. Attendu en janvier prochain, celui-ci n’entrera finalement en vigueur que six mois après la date d’application initialement prévue. Quelle est la raison qui a poussé l’exécutif à décaler l’application de cette mesure ? Cet ajournement profite-il à tous ? Éléments de réponse !

Le durcissement du contrôle technique est reporté de six mois

Dans le cadre de la lutte contre la pollution, le gouvernement avait décidé de durcir le contrôle technique des véhicules diesel à partir de janvier 2019 et ce, quelle que soit leur ancienneté. Concrètement, une augmentation de la sévérité du contrôle de l'opacité des fumées, en dénombrant les particules fines sortant du pot d'échappement, a été prévue.

Le but est de repérer les voitures les plus polluantes et de les mettre hors circulation. L'exécutif vient toutefois de décider d'ajourner de six mois l'application de cette nouvelle règlementation.

Si cette nouvelle réjouit les propriétaires de vieux véhicules équipés d'un moteur diesel, elle joue en défaveur de certains acteurs du marché automobile.


Réaction face aux contestations sociales

La décision du gouvernement de décaler le durcissement de ce contrôle obligatoire émane du désir de détendre le climat social actuel. Il s'agit en effet de la réaction de l'exécutif face aux contestations populaires qui gagnent le pays. Le Premier ministre français explique :

J'ai entendu les inquiétudes sur les modalités du contrôle technique, qui le compliquent et le rendent plus cher. Je suspends cette mesure pour une durée de six mois pour trouver les justes adaptations.

Outre la réglementation prévoyant le durcissement du contrôle technique, d'autres mesures fiscales ont été suspendues, pour ne citer que la convergence de la fiscalité du diesel et de l'essence ainsi que l'augmentation de la taxe carbone.

Une décision qui se fait en défaveur de certains acteurs

Le report du durcissement du contrôle technique change la donne pour certains acteurs du marché automobile. C'est le cas par exemple pour les compagnies d'assurance encourageant l'achat de véhicules propres.

Celles-ci proposent une réduction sur les cotisations d'assurance ou des tarifs préférentiels aux personnes qui acquièrent des voitures respectueuses de l'environnement. En recourant à un comparateur assurance auto, ces dernières peuvent réaliser des économies importantes sur le coût de leur assurance.

Outre les compagnies d'assurance, les garagistes ainsi que les concepteurs de systèmes de dépollution sont également affectés par l'ajournement de l'application de la mesure.

Prévoyant que le durcissement du contrôle technique engendre un regain d'activité, certains d'entre eux ont déployé des fonds pour la mise à jour de leurs équipements afin de s'aligner aux évolutions qui accompagneront la réglementation.

Suite à cette décision de l'exécutif, le président du métier Contrôle technique au sein du CNPA (Conseil national des professionnels de l'automobile) s'est prononcé. Il estime que l'ajournement de la mesure est une « mauvaise nouvelle pour la lutte contre la pollution ».

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (574 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €