Vers une redéfinition de la mobilité avec Valeo

Souhaitant redéfinir la mobilité, Valeo s'investit sur la conception de voitures économes, de plus petite taille et faciles à conduire. L'équipementier automobile français ambitionne de bouleverser l'usage que l'on fait des véhicules. Michel Forissier, Directeur R&D de l'enseigne, souligne :

Fini la voiture multi-usages, qui sert aussi bien pour les petits déplacements en ville la semaine, que pour aller voir la famille en banlieue le week-end, et partir en vacances à l'autre bout de la France.

Le directeur affirme alors qu'une voiture doit être consacrée à un seul usage spécifique. Et c'est sur ce point que les véhicules économiques, peu encombrants et maniables trouvent tout leur sens.


Un véhicule performant

Valeo a dévoilé un prototype du véhicule répondant aux critères ci-dessus : la e-City. Fort d'une puissance de 25 chevaux, l'engin peut s'insinuer partout. Il dispose par ailleurs d'assez de reprise en cas de trafic. Concernant sa vitesse de pointe de 100 km/h et son autonomie de 150 km, Michel Forissier estime que cela est suffisant. Il explique que

la distance moyenne parcourue chaque jour par les automobilistes est de 18 km. Et encore, sur l'ensemble du pays. En ville, ça ne dépasse pas les quelques kilomètres.

Selon le directeur, il n'est pas alors indispensable de disposer d'une batterie pouvant effectuer des centaines de kilomètres en une seule traite.

Pour ce qui est de la tension de la batterie, elle est assez faible (48 volts), ce qui réduit les risques d'électrocution lors des interventions sur la voiture.

Le prix du véhicule

Pour profiter pleinement de leur e-City, ceux qui envisagent d'en acquérir devraient disposer d'un bon contrat d'assurance auto. Il ne faut notamment pas hésiter à procéder à une résiliation assurance pour trouver une meilleure offre.

Outre le côté pratique de la e-City, celle-ci est intéressante de par son prix. Michel Forissier affirme :

En dehors de son agrément de conduite, c'est indéniablement le prix. Sur les voitures électriques les plus puissantes, le coût de la batterie peut atteindre 40 % du coût total de fabrication, jusqu'à 20 000 euros pour une Tesla. En réduisant la taille, la puissance et le poids de la batterie, nous réduisons également considérablement le coût de l'ensemble.

Après déduction du bonus écologique de 6 000 euros, le prix de vente tombe aux alentours de 7 500 euros, ce qui est moins que celui du thermique (environ 7 900 euros) et est nettement inférieur aux tarifs pratiqués par les autres constructeurs de véhicules électriques. Ces derniers facturent en effet leurs modèles à 17 000 euros minimum et ce, avec bonus.

Si Valeo pratique un prix si abordable, c'est qu'il souhaite réellement réinventer la mobilité en rendant la mobilité électrique accessible à tous.