2018 a été une bonne année pour le marché automobile français
un service de meilleurtaux.com

2018 a été une bonne année pour le marché automobile français

En 2018, les ventes de voitures diesel ont dégringolé en France. Le marché automobile ne s’en est pas porté mal pour autant, étant donné que 2 173 481 véhicules neufs ont été vendus sur toute l’année. Le 1er janvier dernier, le CCFA a annoncé que cette hausse d’environ 3 % correspond aux attentes des acteurs du marché.

2018 a été une bonne année pour le marché automobile français

2018 a été marquée par le déclin des ventes de voitures diesel. Selon le CCFA, ce type de véhicule a représenté moins de 40 % des immatriculations l'année passée contre 47,3 % en 2017. Décrié depuis plusieurs années, le diesel a lentement régressé. Quoique les ventes aient reculé pour ce type de motorisation, 2018 s'est avérée une bonne année pour le marché automobile français.

Les groupes Renault et PSA ont notamment enregistré une hausse de 8,32 % de leurs ventes tandis que celles des constructeurs automobiles étrangers ont reculé de 3,44 %. S'étant accaparé jusqu'à 30 % de parts de marché, PSA conserve sa place de numéro un en France.


Recul des ventes sur le dernier mois de l'année 2018

L'augmentation du prix des carburants, en particulier du diesel qui représente encore deux tiers du parc automobile français, est à l'origine du mouvement des Gilets jaunes. Le gouvernement s'est finalement rétracté sur cette hausse et a proposé des mesures qui ne sont cependant pas nécessairement favorables à ce type de motorisation.

Selon le CCFA, le mouvement des Gilets jaunes est l'une des raisons pour lesquelles les immatriculations de véhicules particuliers ont reculé en décembre dernier. Une baisse de 14,5 % par rapport à décembre 2017 a en effet été enregistrée. Cette chute concerne les constructeurs automobiles français comme étrangers. Seul Volkswagen s'est démarqué en réussissant à faire grimper ses ventes (+16,36 % pour Skoda et +18,51 % pour Seat). Le CCFA note que l'absence de nombreux véhicules sur le marché français à défaut d'homologation a également contribué à ce recul.

Hausse de 6 % pour les ventes de voitures électriques et hybrides

Les modèles électriques et hybrides n'ont profité que modestement de la désaffection du diesel. En 2018, leurs ventes ont progressé de 6 %. Selon le porte-parole du CCFA, François Roudier, cette hausse est encore minime mais l'offre arrivera réellement sur le marché dès cette année-ci. Du côté de l'assurance voiture, les offres sont revues et incluent aujourd'hui des garanties adaptées.


Outre celles identiques aux conditions d'assurance pour les véhicules thermiques, les contrats pour les voitures hybrides ou électriques prévoient en effet des options supplémentaires spécifiques à l'instar de la garantie en cas d'endommagement de la batterie de location.

Les mesures prévues par le gouvernement sont mises en application depuis le 1er janvier dernier. Parmi celles-ci, on retrouve notamment le doublement de la prime à la conversion. Pour les foyers non imposables qui mettent à la casse un vieux véhicule diesel ou essence, l'aide sera de 4 000 euros à condition de résider à plus de 30 km du lieu de travail.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (574 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €