Les pompiers et les forces de l'ordre sont généralement amenés à intervenir lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. Bien que du personnel ait été fortement mobilisé pour maintenir l'ordre public la nuit du 31 décembre dernier, le réveillon a encore été marqué par bon nombre d'incendies volontaires.

C'est en région parisienne que les sinistres ont été le plus nombreux. 277 véhicules incendiés ont en effet été signalés, avec 148 à Paris ainsi que dans les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis. Rien que dans ce dernier département, 99 voitures ont été brûlées. Certains incidents pourraient cependant avoir été provoqués pour arnaquer les assurances.


Bilan des véhicules incendiés à travers toute la France

Le ministère de l'Intérieur a indiqué que 147 935 personnes (forces de l'ordre, militaires de l'opération Sentinelle, sécurité civile, etc.) ont été dédiées au maintien de l'ordre public la nuit du 31 décembre 2018. Un chiffre légèrement en hausse par rapport à 2017 où 140 000 individus avaient été déployés.

Malgré cela, dans les Yvelines où 54 incidents ont été rapportés, le nombre de véhicules détruits a fortement augmenté par rapport à l'année dernière. La police a notamment interpellé 3 adolescents à Trappes et dans le quartier du Val Fourré.

Dans les Bouches-du-Rhône, on fait état de 22 sinistres. Sur la Côte d'Azur, une centaine de véhicules répartis sur Nice, Grasse et Vallauris ont fait l'objet d'incendies volontaires. À Nantes, un centre socio-culturel situé au nord de la ville a été incendié. Enfin, plusieurs cas d'incendies volontaires ont été signalés dans quelques agglomérations, notamment à Reims, Brest, Colmar, Montélimar, Valence, Saint-Nazaire, Vannes, Rouen et Le Havre.

Que se passe-t-il au niveau de l'assurance en cas d'incendie de voiture ?

Pour être couvert en cas d'incendie, il faut avoir souscrit une garantie incendie. Cette dernière est une protection facultative. En cas de non-souscription à cette option, la destruction du véhicule du fait d'un incendie entraîne systématiquement la résiliation assurance. L'assuré peut néanmoins prétendre au remboursement de la part de cotisation qui n'a pas été utilisée par l'assureur.

Si un incendie se produit beaucoup moins rarement qu'un accident de la route, les dégâts qu'il occasionne peuvent représenter un montant considérable. Souvent, il s'agit même de la valeur totale du véhicule. L'intérêt principal de la garantie incendie réside dans l'indemnisation octroyée à l'assuré en cas de survenue d'un tel sinistre. Cette option est généralement comprise dans une formule tous risques.