La généralisation des dossiers médicaux partagés enregistre finalement un franc succès
un service de meilleurtaux.com

La généralisation des dossiers médicaux partagés enregistre finalement un franc succès

Pour une fois depuis ses quinze ans de vaines tentatives, la généralisation des DMP (dossier médical partagé) sur tout le territoire français a réussi. Pour preuve, quelques semaines après son lancement officiel ont suffi à ce dispositif pour franchir la barre des trois millions d’ouvertures. Divers acteurs du secteur de la santé se sont donné la main pour y arriver.

La généralisation des dossiers médicaux partagés enregistre finalement un franc succès

Si l'ère du numérique a apporté des révolutions spectaculaires au niveau des services, surtout financiers, le secteur de la santé pouvait aussi bien profiter de ses innovations technologiques. Et pour cause, la énième relance des carnets numériques en novembre dernier, permettant de centraliser les données médicales d'un patient, a affiché des résultats pour le moins encourageants.

Il faut dire que l'objectif a été loin d'être atteint le mois précédent en dépit de la phase test procédée dans plusieurs régions du pays pendant une durée de deux ans. Or, au bout de cinq semaines seulement, le nombre de dossiers ouverts dépassant les trois millions bat tous les records. Et les chiffres les plus marquants ont été réalisés en Île-de-France.


Une énième relance en quinze ans

Si le DMP existe depuis 2003, sa pratique dans la vie courante est restée au niveau théorique. Plusieurs tentatives de relance ont été faites depuis, mais se sont avérées peu fructueuses. Parmi elles, celle du 2016 qui, dans le cadre de la loi santé mise en vigueur durant le quinquennat de François Hollande, a été confié à l'organisme de sécurité sociale.

Si en misant sur la contribution des professionnels de santé et aux tests établis dans neuf départements, le nombre de dossiers ouverts devait s'élever à 40 millions sur cinq ans, les résultats ont semblé quelque peu piètres. En effet, près de 1,9 million d'ouvertures seulement ont été réalisées au 31 octobre 2018.

Au 6 novembre dernier, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a remis le sujet sur le tapis. Les canaux d'ouverture ont été diversifiés en guise de coup de pouce, conduisant à la création des centaines de milliers de carnets numériques, comme l'annonce l'Assurance maladie dans son communiqué :

« Plus de 200.000 DMP sont désormais ouverts chaque semaine en moyenne ».

En mi-décembre, la barre des trois millions a été atteinte, que l'organisme n'a pas manqué de déclarer fièrement :

« Le chiffre symbolique des 3 millions de DMP ouverts a été atteint le jeudi 13 décembre, soit un peu plus de cinq semaines à peine après le lancement officiel du service le 6 novembre ».

Les professionnels de santé se sont serré les coudes

Il va sans dire que la mise en place de ce dispositif permettra à tout un chacun de comparer mutuelles santés. La sécurité sociale explique également que :

« Comme la carte Vitale ou le compte ameli, le DMP a vocation à s'imposer dans les usages pour permettre à chacun de bénéficier d'un meilleur suivi médical ».

Ainsi, si la généralisation des DMP a enregistré un incroyable succès, c'est certainement grâce aux participations de tous les acteurs du domaine, de la sécurité sociale ainsi que des patients. En effet, si l'on ne cite que les réalisations des deux dernières semaines :

  • Les caisses d'assurance maladie ont pu ouvrir 18% des dossiers ; 
  • Les praticiens en ont créé 4% 
  • Les pharmaciens en ont ouvert 39% ; 
  • Les malades ont réalisé 39% des ouvertures en s'inscrivant sur un site dédié.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)