De nombreux parents font encore preuve d’imprudence au volant
un service de meilleurtaux.com

De nombreux parents font encore preuve d’imprudence au volant

Une étude menée par Allianz France-CSA a démontré que de nombreux parents ont des comportements à risque au volant lorsqu’ils voyagent avec leurs enfants. Utilisation de téléphone, distractions diverses, stress, énervement, excès de vitesse… Les personnes sondées reconnaissent avoir succombé à au moins l’un de ces facteurs de risques, négligeant ainsi leur sécurité et celle de leurs passagers.

De nombreux parents font encore preuve d’imprudence au volant

Les risques sont plus élevés sur les longs trajets

Instinctivement, les parents font plus attention au volant quand leurs enfants se trouvent à bord.

Cependant, la fatigue aidant, lorsque le voyage dure plusieurs heures et que les conditions ne sont pas idéales (chaleur, routes mauvaises, neige, pluie, etc.), tout automobiliste finit par avoir des baisses de vigilance.

Ainsi, d'après l'étude menée par l'assureur, parmi les parents interrogés :

  • 65 % reconnaissent avoir été distraits par leurs enfants, alors qu'ils étaient en train de conduire ;
  • 15 % avouent avoir utilisé le téléphone au volant, pour appeler ou pour répondre.
  • 27 % admettent avoir dépassé la vitesse limite.

Enfin, certains omettent de vérifier que leurs enfants, surtout ceux en bas âge, sont correctement installés dans la voiture, avec la ceinture bouclée et le siège-bébé bien attaché.


Les compagnies d'assurance doivent tenir compte de ces comportements

Ces comportements, pourtant courants, pourraient être considérés comme de l'irresponsabilité. Compte tenu des dangers, les assureurs doivent en tenir compte dans leurs contrats d'assurance auto.

Proposer un questionnaire aux parents afin d'avoir une idée plus ou moins précise sur leurs habitudes et leur attitude au volant aidera à définir s'ils font partie ou non des profils à risque.

Bien entendu, ceux-ci pourraient être tentés de passer sous silence certaines informations, mais il est important de leur rappeler que toute déclaration inexacte est passible de sanctions.

La prévention routière doit être inculquée le plus tôt possible

La sensibilisation aux dangers de la route ne concerne pas uniquement les parents. Les enfants aussi, dès qu'ils sont en âge de comprendre, doivent être informés sur le sujet.

La prévention routière doit donc devenir un thème de discussion récurrent, non seulement au sein du foyer, mais également dans les écoles.

L'étude menée par Allianz a d'ailleurs permis de constater qu'à l'heure actuelle,

seuls 80 % des parents connaissent les bonnes habitudes à prendre lorsqu'ils voyagent en voiture avec leurs enfants.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (574 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €