À quel point la dépression et l’anxiété impactent-elles sur la santé physique ?
un service de meilleurtaux.com

À quel point la dépression et l’anxiété impactent-elles sur la santé physique ?

Une étude menée par deux chercheuses américaines vient mettre en lumière les conséquences de l’anxiété et de la dépression sur la santé physique d’un individu. Dans leurs travaux, Aoife O’Donovan et Andrea Niles ont également essayé de comprendre si l’état dépressif favorise réellement l’apparition de cancers.

À quel point la dépression et l’anxiété impactent-elles sur la santé physique ?

« Un esprit sain dans un corps sain »

Cet adage rappelle que pour avoir une bonne tranquillité d'esprit, il faut que le corps soit en bonne santé. Mais il semble que l'inverse soit tout aussi vrai, à en croire l'étude menée par Aoife O'Donovan et Andrea Niles, deux chercheuses officiant au sein de l'Université de Californie.

Plus précisément, les deux chercheuses affirment que

les personnes souffrant de troubles psychiques, tels que l'anxiété ou la dépression, ont un risque accru de subir un accident vasculaire cérébral (AVC), une crise cardiaque ou une hypertension artérielle. Les personnes dépendantes au tabac et/ou celles en surcharge pondérale présentent le même niveau de risque.

Plus étonnant encore, les chances de développer une arthrite sont de 87 % pour les personnes dépressives ou anxieuses, alors que ce pourcentage est plus faible pour celles obèses ou fumeuses.


4 ans de recherches et 15 418 volontaires

Pour arriver à cette conclusion, il a fallu 4 années de recherches et un panel de 15 418 volontaires à interroger.

Les sujets d'étude avaient une moyenne d'âge de 68 ans et parmi eux se trouvaient des fumeurs, des personnes en surpoids ainsi que des personnes sujettes à une dépression profonde ou à un niveau d'anxiété élevé.

Les deux scientifiques ont également cherché à vérifier, à travers cette étude, si les personnes souffrant de dépression ou d'anxiété avaient réellement des prédispositions à développer un cancer. Elles sont parvenues à la conclusion qu'il n'existe aucun lien de cause à effet entre les trois pathologies.

Jusqu'ici, bon nombre de praticiens préconisent des examens de dépistage de cancer pour les personnes dépressives. Ce qui est, d'après les résultats de l'étude, un diagnostic erroné.

En évitant de faire la même erreur à l'avenir, les médecins qui traitent les personnes anxieuses permettraient à ces dernières de ne solliciter leur mutuelle que pour les examens et soins effectivement nécessaires.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (574 avis clients sur Avis-Vérifiés)