Une nouvelle réforme favorise les travailleurs indépendants

Depuis janvier 2018, les décisions prises au sein de l'administration qui est en charge des indépendants ont ravi les concernés. La Sécurité sociale a pris sa part en prenant le relais quant à la protection sociale de tous les entrepreneurs.

Aux dernières nouvelles, l'affiliation de ces derniers à l'Assurance maladie est automatisée. Ce qui permet de se passer des procédures lourdes dont les assurés en sont familiers. Et les nouvelles améliorations pour l'année 2020 se voient montrer le bout de leur nez.

Pour l'heure, les micro-entrepreneurs, toutes activités confondues, ont, seulement, à profiter des avantages procurés par la Sécurité sociale des indépendants (SSI).


Les entrepreneurs sont automatiquement pris en charge

Quel que soit le secteur d'activités dans lequel le travailleur se trouve, l'affiliation est maintenant automatique. Ceux qui exercent déjà le métier n'ont pas de procédure à faire pour être couverts. Par contre, les nouveaux bénéficiaires sont invités à renouveler leur carte vitale. Pour ce faire, ils ont à leur disposition divers bureaux responsables de la mise à jour. Notamment, un établissement de santé quelconque, une pharmacie ou encore la Caisse primaire d'Assurance maladie (CPAM).

Dans les deux cas, aucun déplacement auprès d'une agence n'est demandé. Outre les micro-entrepreneurs, l'artisan, le commerçant, et la profession libérale sont également privilégiés.

À noter que le nouvel assuré doit avoir son propre compte sur le site Ameli. Dans la mesure où il n'a pas encore de médecin traitant, il est amené à en déclarer un.

La prise en charge automatique a été le résultat des améliorations liées à 2019. L'année précédente, les éléments d'ordre médical des travailleurs ont été pris en charge par le régime général de la Sécurité sociale. Et pour l'année 2020, tous les services seront centralisés au niveau de la CPAM.

L'affiliation est un simple avantage de plus

Le comparateur mutuelle santé n'a pas grand-chose à tirer de cette réforme puisque celle-ci ne représente qu'un avantage de plus pour les indépendants. Dans un premier temps, ces derniers n'ont pas à trouver un autre établissement qui se chargera de lui fournir de nouvelles garanties. En effet, tout revient à l'Assurance maladie.


En outre, il n'y a pas de modifications qui s'opèrent au niveau des points élémentaires du contrat. Dans ce sens, les modalités de remboursement ne sont pas différentes de ceux du temps où le bénéficiaire n'avait pas encore le statut d'entrepreneur.

De même, la nature de la couverture ne connaît aucune modification. Tout ce dont l'assuré a eu à gagner auparavant reste d'actualité une fois l'affiliation effectuée. Il en est de même pour le montant de la cotisation. De ce fait, aucune hausse n'accompagne ce projet.

Le seul plus à cette réforme est que les micro-entrepreneurs ne sont plus exclus par la Sécu. Sans oublier la facilité d'accès dont ce projet propose.