Volkswagen continue de s’imposer en misant sur sa plateforme électrique

Avec ses 14 marques de voitures, Volkswagen se considère comme étant premier constructeur automobile à l'échelle internationale. La croissance de son chiffre d'affaires est actuellement impulsée par les ventes des modèles Skoda et Seat.

Concernant tout particulièrement le marché français, le groupe y importe 300 000 automobiles tous les ans. Toujours est-il que la marque vient en cinquième position, en admettant que Dacia soit une marque comme les autres.

L'industriel s'impose avec des stratégies qui lui sont spécifiques. Par exemple, la moitié des voitures Audi, qui sont commercialisées sur le segment de luxe, fonctionnent au diesel quand les véhicules sans carburant sont présentés sous une diversité de modèles.


La voiture électrique est l'avenir de l'automobile

En lançant ses voitures autonomes, le groupe pourrait simplifier le quotidien des conducteurs de poids lourds qui souhaitent que le dispositif de pilotage automatisé prenne la relève par moments. Les automobilistes pourront aussi en profiter pendant les embouteillages.

Encore faut-il que les infrastructures routières soient adaptées. Elles sont par exemple supposées reconnaître les feux rouges. La loi en vigueur doit également suivre.

Mais le plus grand défi des industriels de l'automobile consiste, selon Thierry Lespiaucq, à produire des modèles écologiques, conformément aux normes européennes, elles-mêmes évolutives. D'ailleurs, les constructeurs développent, parallèlement aux véhicules dotés de moteurs à combustion, des gammes dotées de batteries électriques.

Le groupe prévoit de lancer une plateforme entièrement électrique cette année. En effet, Volkswagen compte équiper ses citadines de batteries de 14 kilowatts au moins, la puissance étant similaire aux berlines en circulation.

En tout cas, les premiers modèles sans carburant de gamme ID seront présentés dans quelques mois. Le constructeur travaille également sur la possibilité de munir ses engins d'un moteur à hydrogène.

10,7 millions de voitures à travers le monde

Sur le marché international, les marques Skoda et Seat enregistrent les cadences les plus élevées en termes de ventes. En France, les consommateurs ont une préférence pour la Polo, même si la Golf représente en elle-même le symbole de la marque. Vont-ils être séduits par le futur T-Cross ? Confiant sur le segment haut de gamme, Volkswagen compte booster ses chiffres quant au marché des véhicules utilitaires.


Sachant que les constructeurs Français ont une longueur d'avance sur ce marché, le groupe s'y positionne en tant que challenger de l'allemand Mercedes. Une collaboration avec le géant Ford a été lancée pour la commercialisation des pick-up. Quel que soit le type de véhicule, l'offre d'assurance auto jeune conducteur ne manque pas.

Même si le marché connaît un repli de 8 %, nombre de détails font la force de ce groupe de renom. En plus d'être appuyé par les professionnels de la location de voitures, le constructeur dispose d'une large gamme de modèles sans carburant.

De plus, toutes les marques sont équipées d'un moteur thermique. Les grands rouleurs pourraient plébisciter les voitures du groupe, qui continuent à commercialiser des Diesel, notamment lorsqu'il s'agit de grosses cylindrées.

Pour rester en lice, le dirigeant ajoute cependant qu'il importe de proposer constamment de nouveaux modèles, de manière à élargir les gammes. Les véhicules peuvent servir aussi aux particuliers dans le cadre de l'autopartage qu'aux professionnels spécialisés dans le leasing. Jusque-là, la marque a réussi à produire 10,7 millions de véhicules à travers le monde.