Les ventes de motos ont reculé en Suisse en 2018
un service de meilleurtaux.com

Les ventes de motos ont reculé en Suisse en 2018

Contrairement à 2016 et 2017, le marché de la moto en Suisse a enregistré une baisse de chiffre d’affaires. Il reste tout de même à niveau si l’on tient compte du marché de l’occasion. On constate par ailleurs que les véhicules de grosse cylindrée restent prisés de la clientèle. Les modèles électriques, quant à eux, demeurent peu vendus.

Les ventes de motos ont reculé en Suisse en 2018

En 2018, le marché du deux-roues en Suisse n'a pas réussi à réitérer la performance des 2 exercices ayant suivi l'abandon du taux plancher du franc face à l'euro.

Une baisse de ventes a même été enregistrée l'année dernière (-8,8 % pour les motos et -5,8 % pour les scooters). La crise ne concerne cependant pas les ventes de motos de grosse cylindrée que la clientèle helvétique affectionne particulièrement.

En revanche, les ventes de véhicules électriques restent toujours peu élevées. L'année dernière, seuls 127 motos et 715 scooters électriques ont été immatriculés, soit respectivement à peine 0,5 % et 4,1 % de leurs parts de marché.


Les raisons de la baisse des ventes en 2018

Le chiffre d'affaires des motos et scooters a reculé en 2018. Les chiffres récemment publiés par l'OSMS (Office suisse moto et scooter) indiquent en effet que les professionnels ont vendu près de 24 500 motos et 17 500 scooters l'année passée soit une baisse respective de -8,8 % et de -5,8 %.

Selon l'association liée aux importateurs, ce recul s'explique essentiellement par l'essoufflement des baisses de tarifs concédées à partir de 2015 afin de contrer le franc fort.

Par ailleurs, les nouveautés se sont raréfiées en 2018, ce qui a contraint les constructeurs à conformer les gammes existantes aux nouvelles normes antipollution et antibruit Euro 4.

L'OSMS assure toutefois dans un communiqué que le marché de la moto a maintenu son volume cumulé à niveau si l'on considère l'augmentation du taux de changements de propriétaires au niveau du marché de l'occasion.

Faible attrait pour les motos et scooters électriques

Le recul des ventes ne touche néanmoins pas les motos de grosse cylindrée. L'année dernière, 8 184 modèles de ce type ont été écoulés, soit environ un tiers des unités vendues. Du côté des véhicules appartenant au segment des 500-1000 cm3, près de 6 982 modèles ont été livrés.

Il faut savoir que la cylindrée est un élément déterminant dans les offres d'assurance deux roues. La couverture d'une moto de grosse cylindrée est différente de celle d'un scooter. Il convient donc de bien s'informer sur chaque contrat et de recourir à un comparateur pour trouver l'offre adaptée.

En revanche, les ventes de motos et de scooters électriques restent à la traîne. La Suisse ne vient d'ailleurs qu'à la douzième place (ex aequo avec la France) du classement des États européens en matière de mobilité électrique. Ce pays est devancé, entre autres, par la Norvège, les Pays-Bas, la Suède, l'Autriche et la Finlande. Selon l'OSMS :

L'industrie n'est pas encore à même de proposer des solutions compatibles avec les exigences du marché.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)