2019 s’annonce sombre pour le marché automobile chinois
un service de meilleurtaux.com

2019 s’annonce sombre pour le marché automobile chinois

En 2018, la Chine a vu ses ventes automobiles baisser de 2,8 %. Après ce déclin, le marché n’anticipe aucune croissance des livraisons cette année. Pour les constructeurs et équipementiers qui s’y sont orientés en masse depuis quelques années pour investir des milliards de dollars et transférer des technologies, il s’agit d’un véritable coup dur.

2019 s’annonce sombre pour le marché automobile chinois

En Chine, les ventes de voitures neuves ont commencé à décliner à partir de l'été 2018. Au fil des mois, la chute s'est amplifiée. En décembre dernier, elles ont encore baissé de 13 %. En cause : la diminution du montant des crédits et les tensions commerciales avec les États-Unis qui ont plombé la confiance des consommateurs.

Selon l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM), les mauvais résultats de l'année passée sont aussi dus à la suppression progressive des aides à l'achat de petites voitures. Shi Jianhua, l'un de ses responsables, a déclaré que le marché chinois risquait encore de subir des pressions plus ou moins importantes à court terme.


Des prévisions plutôt pessimistes

Le 14 janvier dernier, la CAAM a déclaré qu'après une année 2018 plutôt difficile, les constructeurs devaient s'attendre à une concurrence plus forte en 2019. Alors que le marché chinois compte environ un tiers des ventes mondiales, il n'a livré que 28,1 millions d'unités en 2018, soit un recul de 2,8 %. En 30 ans, aucun repli aussi inédit ne s'est produit.

Si la CAAM vise des ventes stables cette année et ne prévoit aucune reprise du marché, la CPCA (Association chinoise des véhicules passagers) a déclaré escompter une modeste croissance de 1,2 %. D'autres analystes se montrent plus pessimistes. Ceux de Goldman Sachs notamment prévoient un recul des ventes de 7 % en 2019 avant un redressement de 3 % l'année prochaine.

Des mesures insuffisantes

Les signes de l'essoufflement du marché chinois se font de plus en plus nombreux. Pour apporter un soutien à l'économie, Pékin compte sur la demande intérieure. Un responsable au département de la Planification a indiqué que des mesures allaient être déployées pour augmenter la consommation, en particulier l'achat de véhicules et d'appareils électroménagers.

À noter que Pékin est toujours venu en aide à son marché automobile lorsque celui-ci présentait des signes de ralentissement. Cette fois-ci, les experts remettent en cause l'impact des nouvelles aides mises en œuvre. Xin Guobin, vice-ministre chinois de l'Industrie, a observé :

« La phase de croissance rapide de la production et de la vente de voitures est révolue et la norme serait plus une croissance à un rythme lent ».

Moins d'automobiles seront produites en 2019

Les constructeurs sont obligés de s'adapter vu qu'ils doivent aussi faire face à de nombreuses difficultés en Occident telles que les nouvelles normes, le recul des ventes, etc. Nissan, par exemple, a décidé de réduire sa production en Chine de 30 000 voitures dans les prochains mois.


En Europe, des suppressions d'emplois ont récemment été annoncées par Jaguar Land Rover et Ford. Aux États-Unis, les constructeurs délaissent la fabrication de petites voitures au profit des véhicules imposants. Tout laisse donc à penser que le nombre de voitures neuves qui seront mises sur le marché diminuera en 2019. Cela risque-t-il de se répercuter sur le prix de l'assurance ?

Pour être fixé, rien de mieux que de recourir à un comparateur assurance auto avant de procéder à tout achat.

Avec des prévisions aussi sombres pour le marché chinois, 2019 se profile comme une année difficile pour l'ensemble des constructeurs. Même Geely (le constructeur chinois qui a racheté Volvo à Ford) qui a affiché une croissance de ses ventes de 20 % l'an dernier fait preuve de prudence étant donné le recul de ses livraisons ces derniers mois.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €