L’assurance santé sort lentement d’une mauvaise passe
un service de meilleurtaux.com

L’assurance santé sort lentement d’une mauvaise passe

Au cours des dernières années, le marché de l’assurance santé se trouve dans une mauvaise passe. Il ne témoigne presque aucune évolution depuis 2015. En réalité, le secteur a du mal à faire face à l’inflation qui se prononce depuis un bon bout de temps. Toutefois, il est à espérer que la maigre progression des organismes l’emporte sur la difficulté du contexte économique du pays.

L’assurance santé sort lentement d’une mauvaise passe

Bien que très loin encore de l'apogée, les acteurs dans le secteur de l'assurance maladie reflètent leur envie de ne pas sombrer sous l'emprise de l'inflation. Les hausses relevées au cours des 4 dernières années en disent davantage. Cependant, la filière n'est pas pour autant sortie d'affaire.

En effet, la taxe de solidarité additionnelle (TSA) qui est un indicateur principal de la croissance de l'activité n'annonce pas tant de bonnes choses. Les revenus récoltés au cours de la première partie de 2018 ne permettent pas à ces établissements de prendre assez d'élan.

Quoique légèrement à la traîne, retenu par la situation, le secteur gère au mieux l'effet de la progression incessante du coût de la vie.


Une légère progression par rapport à l'inflation

L'année 2018 ne se diffère pas des trois autres avant elle pour ce qui est des complémentaires. C'est-à-dire que l'avancée des indicateurs de progrès est toujours, quelque peu, déplaisante. Néanmoins, la réaction du secteur face à la flambée des prix n'est pas à ignorer.

Entre janvier et septembre 2018, les entreprises fournissant des services de prise en charge médicale ont pu modérer l'effet de l'inflation sur leurs activités. À savoir que cet indicateur est à hauteur de + 1,8% pendant cet intervalle de temps. Plus précisément, les acteurs ont réalisé une évolution évaluée à 1% au cours de ces neuf mois.

Le mérite revient au dernier trimestre de cette période. En effet, on y a recueilli une croissance de 2,7% pour tout le marché. Alors que cela a été seulement de 0,2% au cours des trois premiers mois.

Une lignée de petits pas

Les complémentaires santé avancent progressivement. Le Fonds de financement de la couverture maladie universelle (Fonds CMU) a pu comparer et jauger l'orientation du secteur sur quatre ans. S'élevait à 1,3% en 2015, la progression du marché est estimée à 1,4% l'année suivante. En 2017, cet indicateur a été de 2,2%. De par ces données, il a été conclu que cette activité fait preuve d'une croissance modérée.


L'année 2018, bien que difficile a tout de même permis de garder ce rythme. Outre l'évolution globale, l'assiette de la taxe de solidarité additionnelle a été également étudiée. Lors des trois premiers trimestres de la période d'étude, une hausse minime de 1% a été manifestée. Et ce, depuis les premiers mois de 2017.

Outre l'accroissement incessant des prix à la consommation qui pénalise tous les secteurs d'activité, les éléments constitutifs de la TSA sont également responsables de ce résultat. En effet, les contrats classiques solidaires et responsables détiennent la majorité de la recette (90%) de cet indicateur.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (574 avis clients sur Avis-Vérifiés)