Le passage à l’électrique bouleverse le monde de l’emploi en Allemagne
un service de meilleurtaux.com

Le passage à l’électrique bouleverse le monde de l’emploi en Allemagne

D’ici quelques années, en Allemagne, les automobiles à moteur thermique seront remplacées par des modèles électriques. Cette transition inquiète le syndicat IG Metall. Selon ses prévisions, cette transformation provoquerait le licenciement de 150 000 salariés œuvrant dans le domaine de l’automobile. Les Allemands devront donc faire face à un important déficit dans le monde du travail.

Le passage à l’électrique bouleverse le monde de l’emploi en Allemagne

En Allemagne, les constructeurs automobiles se préparent à passer à l'électrique. Ce faisant, ils produiront de moins en moins de moteurs thermiques, ce qui conduira à une compression de personnel. Les entreprises automobiles françaises devront également se séparer de plusieurs de leurs salariés dans les années à venir.

L'Allemagne n'est pas le seul pays à souffrir de l'émergence des voitures électriques. En France, le même secteur connaît également un déficit comme le révèle une étude réalisée par l'Observatoire de la métallurgie. Cependant, le passage vers l'électrique donnera naissance à plusieurs nouveaux emplois qui pourront contrebalancer cette situation.

Le passage à l'électrique nécessite de nouvelles compétences

De plus en plus de pays délaissent les moteurs thermiques pour se tourner vers l'électrique. Afin de répondre aux exigences de ce nouveau secteur, les entreprises spécialisées dans la construction automobile devront faire appel à des employés disposant des compétences adaptées.


Ainsi, de nombreux postes axés sur le contrôle, la gestion, la sécurisation des moteurs électriques et bien d'autres verront le jour.

Des experts en intelligence artificielle ou en robotisation trouveront facilement leur place chez les constructeurs. Les usines développeront également des services de recherche et de développement où le big data et l'électronique de puissance seront étudiés et améliorés afin de répondre aux différentes normes en vigueur et aux besoins des clients.

D'après l'Observatoire de la métallurgie, le développement de ce secteur en France nécessitera le recrutement de 25 000 employés chaque année, dont une grande majorité d'ouvriers, de techniciens et d'ingénieurs.

De nombreux employés perdront leur place

D'ici quelques années, le développement des voitures électriques profitera à de nombreuses personnes et entreprises. Moins rapides que les modèles classiques, elles risquent moins d'accident, un fait qui plaît aux assureurs. Grâce à elles, les conducteurs profiteront donc d'un devis assurance auto intéressant.

Toutefois, avant de penser aux avantages de ce type de voiture, le secteur de la construction automobile devra procéder à une compression de personnel. En Allemagne, le syndicat IG Metall prédit une perte de 150 000 emplois dans ce domaine. Le fait que le secteur de l'électrique ne nécessite que 40 000 salariés engendrera un problème de chômage outre-Rhin.

Du côté de la France, l'étude menée par l'Observatoire de métallurgie annonce que 20 % des emplois dans l'automobile, soit 40 000 postes sont en danger. Ce fait est dû au déclin du diesel. Toujours d'après l'Observatoire, près de 10 000 à 15 000 postes en France disparaitront d'ici 2030.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €