Les acheteurs peuvent désormais contrôler l’historique d’un véhicule d’occasion

Ceux qui souhaitent acheter une voiture d'occasion peuvent désormais dissiper leurs doutes quant au vendeur ou à l'entretien du véhicule. Un outil prévu à cet effet a été mis en place par le gouvernement. Il s'agit du site internet appelé HistoVec.

HistoVec fonctionne avec le Service d'immatriculation des véhicules (SIV). Ce service permet un meilleur encadrement des achats et des ventes.

Tout vendeur peut y générer un rapport contenant des éléments tels que la date de mise en circulation, les changements de propriétaire, la situation administrative, les sinistres ou encore les réparations contrôlées par un expert. À noter que le site est gratuit pour les propriétaires comme pour les acheteurs.


Un service gratuit et ouvert à tous

L'idée d'HistoVec est partie d'une enquête de la DGCCRF datant de 2015. Il y était notamment indiqué que cette année-là, 1 personne sur 2 avait été victime de vices cachés sur une voiture d'occasion achetée. En effet, à moins d'être un connaisseur averti, il est souvent difficile de déceler d'éventuels problèmes sous le capot d'un véhicule. HistoVec a été pensé pour remédier à cette situation.

Grâce à ce site, l'acheteur devrait s'épargner pas mal de déconvenues et trouver la voiture d'occasion adaptée à ses exigences. Il est cependant nécessaire que les vendeurs apportent leur contribution en fournissant les informations demandées.

HistoVec s'adresse à tous les acheteurs et vendeurs, qu'ils soient particuliers ou professionnels. Il permettra sûrement de réinstaurer la confiance entre les différents acteurs du marché des voitures d'occasion.

Fonctionnement du service

Jusqu'alors, la situation administrative était la seule information à laquelle pouvaient accéder les acheteurs de voitures d'occasion. Grâce à HistoVec, il est désormais possible d'obtenir l'historique intégral de ce type de véhicule. Une fois qu'il aura consulté les informations qu'il recherche, l'acheteur pourra procéder à l'achat s'il le souhaite.

Toutefois, il devra préalablement souscrire un contrat d'assurance pour être couvert dès l'entrée en possession du véhicule. Pour ce faire, il aura le choix entre une assurance auto en ligne et une assurance auto classique.


HistoVec peut être utilisé aussi bien pour se renseigner sur une voiture d'occasion trouvée sur Internet que chez un concessionnaire. Pour générer l'historique d'un véhicule, le vendeur doit d'abord se connecter au site et renseigner les informations de sa carte grise. Il doit ensuite créer une sorte de carte d'identité pour son automobile.

Tout acheteur potentiel pourra accéder gratuitement à ces informations et les comparer avec d'autres (celles fournies dans une annonce par exemple).

D'autres services destinés aux acheteurs de véhicules d'occasion

Si HistoVec permet d'accéder à plusieurs informations importantes, ce site n'indique cependant pas le kilométrage d'un véhicule. En effet, il n'est pas relié au fichier OTC des centres de contrôle technique. D'autres services renseignant ce type d'informations sont cependant disponibles.

Se focalisant notamment sur la fraude au compteur, Certificare recueille des informations auprès de différentes sources telles que les concessionnaires, les garages indépendants, les banques ou les assurances.

La société peut ainsi certifier les caractéristiques d'une voiture, en particulier son kilométrage. Pour sécuriser ses données, elle s'appuie sur la technologie Blockchain.

Lancé en janvier 2017, Autorigin est un autre acteur. Grâce à ce service, un acheteur peut s'informer sur la première immatriculation d'un véhicule en France, sa durée de détention, son profil (particulier, taxi, loueur, auto-école, etc.) ainsi que les zones géographiques où il a déjà roulé. Il peut aussi accéder aux rappels techniques. Ce service est cependant facturé 6,90 euros par véhicule.