Les auto-écoles traditionnelles doivent faire face aux établissements en ligne
un service de meilleurtaux.com

Les auto-écoles traditionnelles doivent faire face aux établissements en ligne

L’émergence des auto-écoles en ligne affecte les établissements traditionnels. En effet, ces derniers ont du mal à concurrencer les offres alléchantes des nouveaux opérateurs. Résultat : ils se font largement devancer. Toutefois, les auto-écoles traditionnelles disposent encore d’un atout : ils proposent des services qui intéressent toujours les apprentis conducteurs.

Les auto-écoles traditionnelles doivent faire face aux établissements en ligne

Ces dernières années, les écoles de conduite en ligne ont envahi le marché des auto-écoles. Visant un public jeune, elles proposent une variété d'offres attractives. Conséquence : les inscriptions auprès des auto-écoles traditionnelles ont tendance à baisser chaque année.

Avec des prestations attractives à des prix abordables ainsi que des horaires plus flexibles, il faut également savoir que les opérateurs en ligne offrent de nombreux avantages à leurs élèves. Face à cela, plusieurs établissements traditionnels ont dû fermer. Cependant, ils disposent par ailleurs de certains services que les auto-écoles en ligne ne possèdent pas et que le public continue d'apprécier.

Les auto-écoles traditionnelles sont en difficulté

Depuis 2015, le nombre des auto-écoles en ligne ne cesse d'augmenter. Ornikar, En Voiture Simone et bien d'autres s'imposent progressivement sur le marché. Avec des offres particulièrement attrayantes, ces start-up ciblent les jeunes en leur permettant d'obtenir leur permis de conduire plus rapidement, plus facilement et surtout sans faire de dépenses superflues.


Face à ces concurrents, les auto-écoles traditionnelles sont désavantagées. En plus de tarifs bas, les établissements digitaux font appel à des travailleurs indépendants et ne paient pas de charges sociales. C'est pourquoi leurs coûts sont abordables, comme le fait remarquer Vincent Rageul, un membre du CNPA et un exploitant d'auto-écoles.

D'après lui, l'inscription dans les établissements traditionnels a baissé de 10 % au niveau national depuis l'émergence des auto-écoles en ligne. Il indique également que les écoles de conduite ferment peu à peu leurs portes. En ce début d'année par exemple, 3 auto-écoles ont mis fin à leur activité.

Les établissements traditionnels ont encore leurs chances

Obtenir un permis de conduire est important pour de nombreux Français. Une fois en possession du leur, les jeunes conducteurs recherchent une couverture appropriée grâce à un comparatif assurance auto. Une fois assurés, ils peuvent rechercher du travail plus ou moins proche de leur domicile.

Plusieurs jeunes choisissent les auto-écoles en ligne, car elles sont moins chères. Avec différents forfaits, dont certains commencent à 675 euros contre 1 250 euros pour un établissement traditionnel, le public opte pour le plus abordable.

De plus, les start-up proposent les services de nombreux moniteurs avec des horaires flexibles et répartis dans toute la France. Cependant, nombreux sont ceux qui préfèrent recourir aux établissements traditionnels pour passer leur permis.

Et pour cause, les élèves des auto-écoles traditionnelles sont priorisés lors des examens du Code et du permis. Si leurs prix pour les cours de conduite sont élevés, ces derniers tiennent compte du temps nécessaire à l'élève pour être opérationnel, ce qui n'est pas le cas des établissements digitaux. Ces avantages et bien d'autres leur assurent donc la fidélité de plusieurs consommateurs.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (574 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €