Les assureurs se tournent vers les technologies du futur

L'émergence de nouveaux moyens de transport (gyropodes, trottinettes électriques, voitures autonomes…) représente un vrai défi pour les assureurs. La démocratisation de ces véhicules les pousse à prendre de nouvelles mesures pour protéger et assister au mieux leurs clients.

Selon un professionnel du groupe Macif, les assureurs se tourneront vers la mobilité préventive, que ce soit pour les particuliers ou les collectivités. Actuellement, ces derniers recourent à la technologie et à l'information pour repérer les accidents de la route ou même les prévenir. Toutefois, s'ils font appel à la technologie, ils doivent savoir que cette dernière peut présenter des risques.

Les assureurs recherchent des solutions adaptées

Actuellement, de nombreux chefs d'entreprise s'intéressent à la mobilité préventive. Toutefois, les compagnies d'assurance ont beaucoup de mal à trouver des prestations adaptées à leurs clients. Selon Yann Arnaud, il y a trop d'offres sur le marché compliquant ainsi le choix des professionnels pour trouver des services correspondant aux attentes de leurs assurés.


Afin de trouver les bons prestataires, le groupe Macif a décidé de mettre en place une démarche d'Open innovation. Cette mesure permettrait aux équipes de différents secteurs de faire émerger différentes initiatives correspondant aux attentes de l'assureur et à ceux de leurs clients.

Dans le domaine de la mobilité préventive, le dispositif vise à recourir à différents équipements, infrastructures ou systèmes d'information. Il permettra aux assurances de faire en sorte que les accidents soient évités ou que leur gravité soit minimisée.

La mobilité préventive mise également sur l'information. Elle se concentre sur les jeunes conducteurs inexpérimentés qui éprouvent des difficultés à estimer les possibilités d'accident et à les éviter. L'information les aide à mieux appréhender les dangers.

La technologie pourrait réduire les risques d'accident

En utilisant un comparateur assurance auto, les clients pourront retrouver diverses compagnies privilégiant la mobilité préventive. Elles misent sur la technologie et sur la participation de chacun pour limiter ou repérer les accidents.

Pour respecter la notion de mobilité préventive et protéger leurs clients, le groupe Macif a fait appel à la start-up qui a lancé Liberty Rider. Cette application réservée aux motards permet à ces derniers de prévenir rapidement les secours en cas d'accidents graves.

Leur participation permettrait donc de sauver de nombreuses vies. Le choix de Liberty Rider par Macif s'explique par le fait que 44 % des accidents sérieux sur la route sont dus à des deux-roues et que les protections portées par les motards sont insuffisantes.

L'apparition des voitures autonomes pourrait également réduire les risques d'accidents de la route. D'après une étude de l'Observatoire interministériel de la sécurité routière, dans les années 1990 et 2000, 90 % des accidents de la route étaient dus à l'homme. Si la technologie diminue les risques, des dysfonctionnements ou des piratages sont tout de même à craindre. Les assurés devront donc tout de même se montrer prudents.