Hausse de la prime d’assurance auto : 2019 ne devrait pas faire exception
un service de meilleurtaux.com

Hausse de la prime d’assurance auto : 2019 ne devrait pas faire exception

Assurer son véhicule devient de plus en plus onéreux chaque année, mais les automobilistes commencent à en avoir l’habitude. Toutefois, pour 2019, ils sont en droit d’espérer une hausse beaucoup moins prononcée, notamment à cause de la concurrence féroce que se livrent les compagnies. Les écarts entre les primes d’assurance en ville et ceux à la campagne seront toujours aussi importants.

Hausse de la prime d’assurance auto : 2019 ne devrait pas faire exception

Pour ne pas payer le prix fort, il faut vivre à la campagne

Les compagnies d'assurance fixe les primes proportionnellement aux risques de sinistre qui peuvent survenir dans un lieu donné. Avec des risques importants d'accidents, l'automobiliste devra payer plus cher pour assurer sa voiture.

C'est d'ailleurs ce qui explique l'énorme écart sur les primes d'assurances réclamées par les compagnies en zones rurales et en zones urbaines.

Comme la circulation est moins dense à la campagne, les accrochages sont très peu fréquents et les indemnisations sont rares. Par contre, en zone urbaine, vu la densité du trafic, les compagnies appliquent une prime beaucoup plus élevée afin de prévoir les éventuels dédommagements.


Selon une étude parue récemment, la prime d'assurance en France s'établit en moyenne à 615 euros. Toutefois, en demandant un devis d'assurance auto, un automobiliste parisien devrait s'attendre à mettre davantage la main à la poche.

En effet, d'après toujours cette étude, la prime d'assurance annuelle s'élève à 682 euros dans la Capitale. Et encore, il s'en tire mieux, puisqu'un Marseillais devra payer 747 euros de cotisation par an.

Les Bretons sont mieux lotis

À l'autre bout du classement, ce sont les automobilistes bretons qui bénéficient de l'assurance la moins chère, pour les mêmes raisons évoquées précédemment. Pour obtenir une couverture pour leur véhicule, les Bretons ne déboursent en moyenne que 530 euros.

Paradoxalement, les augmentations annuelles des primes d'assurance sont plus prononcées en zones rurales.

Par exemple, entre 2016 et 2017, la prime d'assurance en Bretagne a connu une progression de +4,8 %, contre seulement +0,5 % en région parisienne.

Pour 2019, les observateurs sont nombreux à anticiper un ralentissement de la hausse des prix. Par prudence, les compagnies ne vont pas relever leurs tarifs, au risque de favoriser la concurrence.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €