Les opportunités qui s’offrent au secteur de la santé grâce à la blockchain

Pour une meilleure traçabilité des médicaments

Transparence, collaboration, partage, sécurité… Les technologies blockchain apportent au secteur de la santé des opportunités de valeurs et de leviers de croissance sur bien de plans. D'ailleurs, quelques entreprises ont commencé à s'y engager en dépit du fait que cette technologie est encore balbutiante. En effet, les avantages sont multiples.

À titre d'illustration, à l'heure actuelle, 800 000 personnes meurent chaque année de la consommation de médicaments falsifiés, et le développement du commerce en ligne expose davantage les patients à ce risque.

La blockchain permet d'assurer la traçabilité des médicaments en permettant aux acteurs de la pharmaceutique de consigner les données sur leurs médicaments dans un registre, et ainsi d'offrir aux patients la possibilité de vérifier leur provenance et leur authenticité de manière instantanée via une application mobile.


Pour aller plus loin, la technologie peut même être utilisée pour enregistrer les informations sur les conditions de production des médicaments.

Une avancée dans la gestion des données de santé

Autre usage possible de la blockchain : l'archivage et le partage de l'historique santé avec les différents professionnels.

La technologie rejoint dans ce cadre le concept du Dossier Médical Partagé, et permet de conserver toutes les données santé d'un patient depuis sa petite enfance.

À cet effet, grâce à la blockchain, il est possible de réaliser une sorte de carnet de santé que l'on ne risque plus d'égarer, et qui retrace l'ensemble de l'historique santé de l'individu.

Sauf qu'à la différence du système existant, la responsabilité du stockage des données n'est plus réservée à la mutuelle ou au praticien.

Leur enregistrement s'effectue à travers une infrastructure décentralisée de façon à rendre au patient la propriété de l'information stockée. Ainsi, le patient est libre de partager tout ou partie de son historique médical avec un professionnel de santé, voire choisir de monétiser ses informations auprès des entreprises intéressées.

À part cela, la blockchain offre bien d'autres possibilités en matière de gestion des données de santé.

La technologie peut être utilisée dans la gestion des litiges par exemple en permettant un stockage infalsifiable des informations concernant chaque intervention ou traitement. Ce qui contribuerait à simplifier le travail des juges en cas de litiges.