Adopter un animal aiderait à prévenir l’apparition de maladies allergiques
un service de meilleurtaux.com

Adopter un animal aiderait à prévenir l’apparition de maladies allergiques

Des chercheurs d’une grande université européenne ont réalisé une étude sur la santé juvénile. Les résultats montrent que les bébés et les enfants qui habitent avec des animaux domestiques ont moins de risques de contracter des allergies. En effet, leur système immunitaire est plus apte à se défendre.

Adopter un animal aiderait à prévenir l’apparition de maladies allergiques

Sur la base des chiffres publiés par l'organisme associatif Asthme & Allergies, un constat émerge : le nombre d'individus souffrant d'allergies a été multiplié par deux, en l'espace de deux décennies.

Plus inquiétant encore, la moitié de la population mondiale manifestera au moins une réaction allergique en 2050. Telles sont les prévisions de l'institution des Nations Unies chargée de traiter les questions de santé publique.

Des chercheurs issus d'une université suédoise historique se sont penchés sur le sujet. À travers deux études, ils révèlent que le contact quotidien avec des animaux dès le berceau permet par exemple de se prémunir contre l'asthme.


La présence d'animaux de compagnie renforce le système immunitaire

Selon l'OMS, les maladies allergiques sont la 4e maladie frappant le plus les populations à l'échelle mondiale. Nombre d'études ont été menées en vue de rechercher les facteurs susceptibles de renforcer le système immunitaire des enfants, dès le plus jeune âge.

Divers travaux scientifiques attestent par exemple de l'avantage des microbes procurés par l'adulte (ou les frères et sœurs) sur le bébé. Ils peuvent être transmis par la mère lors de l'accouchement ou en suçant un bonbon avant de l'offrir à un enfant.

Quant aux chercheurs de l'Université de Göteborg, ils sont venus à la conclusion que les enfants vivant avec des animaux de compagnie ont moins de risques d'attraper des maladies allergiques.

À titre d'exemple, leur système immunitaire se défendra mieux contre les germes susceptibles de provoquer une inflammation de la membrane couvrant le blanc de l'œil. Plus tard, ils auront également moins de chances de devenir asthmatiques, les bénéfices augmentant avec le nombre d'animaux.

Un taux d'allergies de près de 50 % chez les enfants sans animaux domestiques

Les résultats des deux travaux scientifiques menés par les chercheurs en Suède ont été compilés. Il en ressort que la propension des enfants à développer des maladies allergiques durant leur croissance serait inversement proportionnelle à leur niveau d'exposition à des animaux de compagnie au quotidien.


Hormis le rôle que jouent les chiens et les chats dans la construction de la personnalité des enfants, leur présence apporte donc des bienfaits sur leur santé, sur le long terme. Notons en outre qu'en choisissant d'en accueillir chez soi, il est toujours préférable de souscrire une assurance animaux.

En effet, la première étude avance que chez les enfants dont la famille a adopté trois animaux domestiques, l'incidence des maladies allergiques s'établit à 24 %. En revanche, ceux dépourvus de compagnons à quatre pattes (ou d'autres animaux de compagnie), le taux s'élève à 49 %.

L'étude a été réalisée sur un échantillon de 1 029 enfants âgés entre 7 et 8 ans. Quant à la deuxième étude (menée sur 249 enfants), elle indique un taux d'allergie de 21 % chez les sujets élevant plusieurs animaux, contre 48 % chez les sujets n'ayant pas d'animaux domestiques à la maison.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)