Quels sont les changements dans l’automobile en 2019 ?

Des hausses et des sanctions ont été annoncées dès le 1er janvier dernier. Cette année, l'identification des véhicules non assurés est renforcée avec l'entrée en vigueur du FVA (fichier des véhicules assurés). Selon une estimation du FGAO (Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages) en 2016, pas moins de 700 000 véhicules sans assurance parcourent les routes de France. Or, leurs conducteurs sont impliqués dans près de 10 % des accidents.

Les forces de l'ordre peuvent consulter le FVA grâce à l'adaptation des systèmes de reconnaissance des plaques d'immatriculation embarqués dans leurs véhicules. Une infraction expose un automobiliste à une amende de 3 750 euros. À cela s'ajoute la suspension, voire l'annulation du permis.


Des décisions et circonstances favorables aux automobilistes

Alors que leur application était initialement prévue au 1er janvier dernier, la hausse des taxes sur les carburants et la mise en place des règles du nouveau contrôle technique ont été reportées. La suspension de ces mesures permet aux automobilistes de profiter d'une période de répit.

L'augmentation de la prime à la conversion des voitures polluantes de 2 500 euros à 4 000 euros prévue dans le courant de cette année est une autre bonne nouvelle.

Toujours d'actualité, la concurrence entre les assureurs constitue pour les automobilistes une autre bonne nouvelle. Cette situation leur permet notamment d'économiser sur leur prime d'assurance auto et donc, d'amoindrir les effets des différentes hausses appliquées, tout cela en accédant à des garanties identiques.

Quelles sont les hausses prévues cette année ?

Cette année, les primes d'assurance auto augmenteront encore. Les compagnies d'assurance estiment la hausse entre 1 et 2 %. Pour justifier cette augmentation, elles évoquent diverses raisons telles que la hausse du coût des réparations, celle du nombre d'accidents ou encore le financement du FGAO qui exige 33 millions d'euros supplémentaires. Pour assurer leur véhicule de manière optimale tout en respectant leur budget, les automobilistes ont tout intérêt à demander un devis assurance avant de souscrire un contrat.

Par ailleurs, il leur est recommandé de comparer les diverses offres disponibles sur le marché. Pour simplifier leur tâche, ils peuvent utiliser un comparateur. Une manière aussi simple qu'efficace qui leur permettra d'arrêter leur choix dans des conditions confortables.

La hausse du prix des péages autoroutiers est une autre mauvaise nouvelle en début d'année. Estimée entre 0,10 et 0,40 %, elle vise à financer partiellement le plan d'investissement autoroutier qui a été annoncé en 2016.