Les prix des assurances auto ne cessent d’augmenter

En 2018, la prime d'assurance auto pour les moins de 25 ans s'élevait en moyenne à 993 euros. Pour les moins de 35 ans, elle était de 757 euros. Pour les 35-50 ans, le montant moyen à débourser était de 495 euros. Enfin, la prime coûtait environ 436 euros pour les plus de 50 ans.

Avec une hausse de 4,4 %, les Hauts-de-France est la région dans laquelle a été observée l'inflation la plus importante. L'Île-de-France demeure cependant la plus chère. En effet, la prime moyenne s'y élève à 682 euros par an. En revanche, c'est en Bretagne que l'assurance auto coûte le moins cher : 530 euros par an.


5 % de hausse en 2019

En 2018, les Français ont déboursé en moyenne 615 euros pour assurer leur véhicule. Marseille, Nice, Lyon, Paris, Lille, Montpellier, Strasbourg, Toulouse, Bordeaux et Nantes sont les 10 villes où la prime d'assurance auto a coûté le plus cher l'année dernière. Cette année, une hausse est encore prévue. Selon les estimations, elle avoisinera les 5 %.

Il faut savoir que le calcul des primes d'assurance auto est basé sur 5 critères. Ce sont le niveau de garantie choisi (formule tous risques ou au tiers), le lieu de stationnement du véhicule, son prix et sa puissance, les antécédents de conduite de l'assuré et son profil. Ce dernier facteur est crucial dans le calcul. À titre d'exemple, les primes proposées aux jeunes conducteurs sont très élevées car ils sont moins expérimentés. Les 3 premières années, ils peuvent se voir appliquer une majoration allant jusqu'à 100 %.

Pourquoi les primes augmentent-elles ?

Les véhicules actuels sont plus chers à réparer car ils embarquent des technologies de plus en plus sophistiquées. Ainsi, la prime d'assurance augmente. Les prix sont par ailleurs plus élevés dans les territoires où le nombre d'accidents est constamment en hausse. En effet, quoique le taux de mortalité sur la route diminue, les accrochages entre automobilistes français restent nombreux. En outre, les primes se sont envolées à la suite des événements climatiques survenus dans certaines régions en 2017.


Pour économiser sur leur prime d'assurance auto, les automobilistes doivent chercher la meilleure offre. Pour ce faire, il est préférable d'utiliser un comparateur assurance. À noter toutefois qu'ils ne pourront pas procéder à la résiliation assurance avant l'échéance d'un contrat en cours. En effet, un assuré ne peut mettre fin à une assurance que dans des cas exceptionnels comme le changement de domicile, le changement de situation matrimoniale, le changement de profession ou encore le départ à la retraite.

De plus en plus de jeunes roulent sans assurance

Les comportements à risque au volant concernent davantage les jeunes. Un sondage réalisé récemment par l'institut CSA indique en effet que près de 50 % des moins de 35 ans admettent se conduire de façon inappropriée lorsqu'ils conduisent. Environ 20 % d'entre eux reconnaissent notamment téléphoner régulièrement et consulter des SMS ou des e-mails. Chez les jeunes, les accidents de la route constituent la première cause de mortalité.

L'application de primes plus élevées pour les jeunes semble donc justifiée. Cela n'est cependant pas sans conséquences. Face au prix excessif des assurances, le nombre de jeunes automobilistes décidant de s'en passer ne cesse d'augmenter. Environ 60 % des responsables d'accident conduisant sans assurance sont âgés de moins de 35 ans et 27 % d'entre eux ont moins de 25 ans.