Le Parlement européen durcit les règlementations en matière de transport d’animaux vivants
un service de meilleurtaux.com

Le Parlement européen durcit les règlementations en matière de transport d’animaux vivants

Le bien-être des animaux est plus que jamais au centre des préoccupations du Parlement européen, notamment le traitement qu’ils subissent lors de leur captivité et, surtout, pendant leur acheminement vers les abattoirs (pour ceux qui y sont destinés). Ainsi, les députés européens ont voté récemment une résolution en faveur d’une meilleure harmonisation et d’une application plus effective du règlement numéro 1/2005.

Le Parlement européen durcit les règlementations en matière de transport d’animaux vivants

Les lois existent, mais elles sont très peu respectées

Le but de l'adoption de la résolution par les députés européens n'était pas de créer une nouvelle loi. En effet, un règlement régissant le transport des animaux domestiques destinés à la reproduction ou à l'abattage existe, mais force est de constater qu'il est encore trop peu respecté.

Devant cette situation alarmante, les députés européens se sont convenu de réprimander plus durement, à travers des sanctions plus sévères et plus dissuasives, les personnes qui continuent de transgresser sciemment la loi.

Cette nouvelle résolution a été entérinée le 14 février dernier.

L'animal doit être le moins stressé possible

En complément du règlement numéro 1/2005, les députés européens ont émis de nouvelles directives relatives afin de rendre le transport moins stressant pour les animaux.


Par exemple, pour les animaux qui vont être abattus, le trajet vers l'abattoir ne doit pas excéder 8 heures.

Pour les animaux destinés à la reproduction, la durée du voyage est beaucoup plus courte, puisque celle-ci est limitée à 1h30. Pour ce qui est de la distance, elle ne doit pas dépasser les 50 km.

Le Parlement souhaite une surveillance renforcée pour éviter entre autres les convois surchargés ou encore la non-observation de pauses par les conducteurs. Les députés étudient également l'éventualité d'abattre les animaux directement sur le lieu d'élevage, de manière à ne transporter que les carcasses.

Veiller au bien-être des animaux est un devoir qui incombe à chacun. Les professionnels de l'élevage, tout comme les particuliers qui possèdent un animal de compagnie, se doivent d'être irréprochables dans le traitement des animaux domestiques. Ceci passe, entre autres, par un bon suivi médical ou bien de la souscription d'une bonne assurance animaux.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)