Sécuriser ses animaux de compagnie dans un véhicule limite les risques d’accidents

Pour un court déplacement ou pour les vacances, il n'est pas rare que les Français emportent leurs chiens ou leurs chats avec eux, sans penser aux risques en cas d'accident. En effet, une grande partie des propriétaires ne pensent pas à sécuriser leurs animaux de compagnie lors d'un trajet en voiture.

Lors d'un accident, le fait qu'un chat ou un chien ne soit pas attaché convenablement peut représenter un danger. Un freinage trop brusque ou un accident de la route peut transformer les animaux présents dans l'habitacle en projectile dangereux comme l'a démontré une compagnie d'assurance lors de tests.

Elle conseille donc à leurs propriétaires de prendre certaines mesures.


Transporter un animal de compagnie en voiture présente un certain risque

D'après les tests menés par un expert en assurance à Munich, en cas d'accident de la route, un animal de compagnie qui n'est pas soigneusement attaché peut devenir un projectile dangereux.

Selon les observations des techniciens, lors d'une collision à 40 km/h, un berger allemand de 35 kg peut être projeté dans l'habitacle avec une force d'impact faisant 40 fois son poids. Ainsi, en cas d'accident, cet animal de 35 kg frappera les passagers avec une puissance de 1 400 kg.

Outre les dégâts que pourraient causer l'impact, l'assureur à l'origine du test a mis en avant le fait qu'attacher correctement l'animal dans l'habitacle permet d'éviter la panique dans le véhicule et minimise les dégâts.

 Il a également fait remarquer qu'à part les chiens ou les chats non attachés, les objets présents dans la cabine de la voiture peuvent également être projetés, entraînant ainsi des blessures graves malgré la présence de airbags.

Lors de la sortie de l'un de ses modèles, le constructeur Ford a également abordé le sujet de la sécurité des animaux de compagnie en voiture. Cette décision s'est posée en contrepoint d'une étude qui a indiqué que 32 % des conducteurs ne prenaient pas de précautions particulières lors du transport de leurs animaux de compagnie.


Les assurances ne prennent pas en charge les animaux de compagnie lors d'accidents de la route

Les conducteurs ayant eu des accidents alors que leurs animaux de compagnie étaient à bord doivent se préparer à certains points. En effet, selon Ford, l'assurance auto ne couvre pas les blessures des animaux qui n'ont pas été correctement attachés dans le véhicule.

Ainsi, en cas d'accident, les maîtres devront compter sur leur assurance animaux pour prendre en charge les soins de leurs compagnons à quatre pattes.

Ce fait devrait pousser plus d'une personne à réfléchir. En effet, 26 % des propriétaires de chiens qui les emmènent avec eux sans les avoir sécurisés au préalable admettent que les animaux se sont cognés la tête contre une fenêtre. Certains d'entre eux ont sauté de la voiture et se sont blessés, d'autres sont même morts.

D'autres propriétaires ont avoué qu'ils ont provoqué des accidents de la route à cause d'un animal de compagnie qui les aurait distraits en masquant leur champ de vision ou en mordant les personnes dans la voiture.

Les personnes qui ne peuvent pas laisser leurs compagnons à quatre pattes à la maison doivent donc redoubler d'attention en voiture. Selon des chiffres recueillis par Ford, 32 % des maîtres qui emmènent leurs animaux en voiture déclarent que ces derniers n'aiment pas être attachés.

31 % estiment que les attacher est superflu et 14 % déclarent qu'ils n'ont pas de place pour une caisse sécurisée. C'est ce laxisme qui entraîne donc de nombreux accidents de la route impliquant des animaux.