Les Marseillais privilégient la trottinette comme moyen de déplacement

Voitures électriques, hybrides, vélos… en France, la population cherche des moyens de transport respectueux de l'environnement, mais qui lui permettent de couvrir les distances habituelles. Pour 2019, les Marseillais ont décidé de se tourner vers la trottinette électrique.

Depuis le début de cette année, la société californienne Lime proposait déjà plus de 400 modèles à Marseille. Grâce au GPS équipant chacun de ces véhicules, le prestataire des trottinettes a découvert que les Marseillais avaient déjà parcouru une distance totale de 25 000 km jusqu'à ce jour, soit la distance Marseille-Ushuaia. La popularité de ce moyen de transport aurait plusieurs effets positifs sur la ville.


Quelles sont les réglementations relatives à la circulation en trottinette électrique ?

Si la trottinette électrique se pose comme une excellente solution pour la préservation de l'environnement, il est impératif de se renseigner sur ce moyen de transport alternatif. Selon le Code de la route, si ce type de véhicule dépasse les 6 km/h, il doit circuler sur la voie cyclable ou sur le côté droit de la chaussée.

Les trottinettes électriques dépassant 25 km/h doivent également être homologuées avant de pouvoir être mises en circulation. De ce fait, les utilisateurs de ce moyen de transport doivent faire une déclaration auprès du ministère de l'Intérieur.

Ce dernier leur accordera un numéro d'identification unique qui sera gravé sur une partie du véhicule, qui doit également disposer d'un certificat de conformité communautaire à jour.

En effet, lors d'un contrôle, la trottinette est catégorisée comme étant un véhicule à moteur de deux ou trois roues.  Pour cette raison, la trottinette doit répondre à certaines normes de sécurité et ne pas représenter un danger pour le conducteur et les autres.

Enfin, les trottinettes électriques doivent être assurées. Les modèles ayant une vitesse supérieure à 6 km/h doivent disposer d'au moins un contrat prenant en charge la garantie responsabilité civile. Celle-ci couvre le conducteur au quotidien contre les dégâts corporels et matériels qu'il peut infliger à une autre personne.


La trottinette électrique attire de nombreux usagers

Si les trottinettes électriques présentent de multiples avantages, les autorités ont tout de même émis quelques réserves. Le fait que le feu de position de ce type de véhicule soit quasiment caché sous le garde-boue les préoccupe. De plus, les personnes n'ayant jamais utilisé de trottinettes rencontrent quelques difficultés de maniement.

Il faut également tenir compte de la vitesse de pointe de ces engins (26 km/h) et du fait que près de 99 % des usagers ne portent pas de casque. Selon le magazine Capital, en 2016 et 2017, 11 décès sont dus à des accidents de trottinettes. Contracter une assurance trottinette est donc nécessaire.

Toutefois, dès sa distribution en libre-service à Marseille, de nombreuses personnes ont adopté la trottinette électrique. Peu coûteux, facile à utiliser et très flexible, ce moyen de transport a vite envahi la cité phocéenne. Tous les jours, 470 de ces véhicules sillonnent la ville. Afin de faciliter les déplacements des Marseillais, la société Lime leur propose un véhicule respectueux de l'environnement et des normes.

En moyenne, ces engins parcourent une distance de 1,7 km pour un déplacement d'environ 8 minutes. Ces données ont été révélées par les GPS installés par Lime sur chaque trottinette.

Pour cette distance et pour ce temps moyen de déplacement, les usagers doivent payer environ 2,20 euros. Autre avantage de l'émergence de la trottinette électrique : elle a permis la création de nouveaux emplois de distribution et de récupération des engins au quotidien.