La génération Y est une cible parfaite pour les constructeurs et assureurs auto

Sur l'ensemble du territoire français, plus d'un million de millénials se lancent chaque année dans l'acquisition d'un véhicule et 5,9 millions d'entre eux sont déjà souscrit à une assurance auto sur les 10,1 millions de la génération Y. Soit près de 9 millions de clients potentiels pour les constructeurs et d'environ 4 millions pour les assureurs.

Ainsi, pour démontrer leur volonté de les conquérir, ces opérateurs ont décidé d'user de leur charme en proposant des produits destinés à répondre aux besoins de cette classe d'âge. L'amélioration de l'expérience client pour l'assurance et la construction de modèles innovants pour le secteur automobile.


Ciblés dès leur plus jeune âge

Pour les constructeurs auto, la meilleure façon de conquérir les millénials est de les séduire dès leur plus jeune âge en proposant des modèles qui leur sont spécialement dédiés. Cette volonté s'est d'ailleurs clairement manifestée lors du Salon de l'automobile de Genève du 7 au 17 mars 2019.

En effet, cet évènement a été marqué par la présence de véhicules innovants et répondants aux attentes de cette génération ultra-connectée.

Du côté de Citroën par exemple, il mise sur un prototype électrique, gouvernable via un Smartphone et avec une vitesse maximale de 45 km/heure pour cibler une clientèle de 14 à 25 ans. Cinq grands écrans digitaux installés sur le tableau de bord chez Honda et un véhicule biplace pour Seat. Au responsable de projets chez Citroën d'expliquer ces choix :

« On veut toucher des gens qui n'ont pas le permis et qui retardent leur passage dans les grandes villes et leur proposer une solution de mobilité ».

À Yvaneck Troubat, un journaliste automobile d'ajouter :

« Ces nouveaux modèles ont tout pour plaire aux Millennials ».

Et il faut croire que cette génération n'aura pas à attendre longtemps pour pouvoir en profiter, puisque ces voitures arpenteront les rues d'ici 2020.


L'expérience client pour les assureurs

Sur les 10,1 millions de millénials âgés de 18 à 30 ans, plus de la moitié (5,9 millions) sont déjà souscrits à une assurance tout risque où à une autre couverture permettant de se prémunir contre d'éventuels sinistres. Soit, 4 millions de clients potentiels à conquérir pour les assureurs.

Mais pour y parvenir, ces derniers se doivent de mettre à jour leur service en misant essentiellement sur la digitalisation. En effet, ils ont à faire avec une cible très connectée sur les canaux digitaux et qui est à la fois exigeante en matière de réactivité. À savoir que :

  • 19% d'entre eux souhaitent pouvoir changer leur contrat en quelques clics ; 
  • 18% souhaitent tchater avec des agents via des applications de messagerie, ou encore 18% souhaitent pouvoir souscrire en moins de 15 minutes ; 
  • 45% utilisent le téléphone, 33% les mails et 20% les applications de messagerie pour déclarer un sinistre ; 
  • 57 % se disent ouverts à interagir avec une intelligence artificielle si le service est de qualité.

Ainsi, pour répondre à ses attentes, les différentes compagnies se doivent d'améliorer l'expérience client. Et dans ce domaine, les AssurTechs sont mieux avantagés que les opérateurs classiques.