La puce électronique d’identification pour animaux se démocratise

L'identification par puce électronique gagne du terrain, en particulier pour les chats

Si la puce électronique est préférée par les propriétaires d'animaux que le tatouage, c'est surtout en raison du niveau de sécurité et de la praticité qu'elle offre.

Par ailleurs, sa mise en place est assez facile et sa présence n'a aucune incidence néfaste sur la santé de l'animal. Ce système est également recommandé aux propriétaires qui voyagent beaucoup et qui tiennent à ce que leurs compagnons à quatre pattes les suivent partout.

La puce est en effet le seul dispositif d'identification pris en compte dans les aéroports et les gares. En 2018, le nombre d'animaux munis de puce RFID a augmenté de près de 5 % comparé à l'année précédente.


Selon les chiffres officiels publiés par les organismes spécialisés,

« Environ 1,5 million d'implantations de puces ont été posées l'année dernière ».

Les propriétaires de chats sont plus enthousiastes et n'hésitent pas à équiper leur animal de ce système (+43,47 % d'implantations en 5 ans). Chez les chiens, le nombre d'insertions de puce d'identification est relativement en baisse.

La sécurité avant tout

Contrairement à un tatouage où il existe une probabilité qu'il s'efface avec le temps, la puce électronique présente un caractère plus durable. Elle est également infalsifiable et il n'est pas facile de la retirer.

Parallèlement à l'implantation de la puce, l'animal est enregistré dans la base de données de l'I-CAD (Identification des Carnivores Domestiques) et dispose d'un fichier qui lui est propre.

Dans ce document sont inscrites les coordonnées de son propriétaire ainsi que son dossier médical. La présence de dernier permet de faciliter, par exemple, la souscription d'un contrat d'assurance pour animaux.

D'ailleurs, il est essentiel de mettre les informations contenues sur la puce à jour (changement de domicile, traitements médicaux, etc.). Les données actualisées rendront la recherche de son propriétaire moins complexe en cas de perte de l'animal.