La consommation accrue de boissons sucrées peut être néfaste pour la santé
un service de meilleurtaux.com

La consommation accrue de boissons sucrées peut être néfaste pour la santé

Si les sodas et autres boissons contenant du sucre ajouté sont réputés mauvais pour la santé, une étude récente pourrait amener le public à restreindre davantage leur consommation. Selon les résultats obtenus, les personnes qui en boivent plusieurs fois par semaine augmentent le risque de décéder prématurément. En particulier les femmes.

La consommation accrue de boissons sucrées peut provoquer un décès prématuré

La nourriture consommée au quotidien peut avoir des effets bénéfiques ou néfastes sur l'organisme selon ce que l'on mange.

À travers le monde, de nombreux spécialistes se sont intéressés aux conséquences de l'absorption plus ou moins élevée de certaines boissons. Menées sur plusieurs décennies, les études révèlent que leurs habitudes alimentaires peuvent être fatales pour certaines personnes.

D'après les observations des chercheurs, le saccharose est un élément dangereux pour les consommateurs. Les études menées ont finalement permis de connaître le nombre de personnes affectées par ce produit et ses effets sur la santé. Elles proposent également des solutions de remplacement pour le saccharose.


Plus de 150 000 personnes décèdent à cause des boissons sucrées

Des chercheurs américains et chinois ont mené une importante étude dans le but de déterminer les effets des boissons sucrées sur la santé. Entre 1980 et 2014, ils se sont renseignés sur les habitudes alimentaires quotidiennes et la santé de 80 647 femmes. Et de 1986 à 2014, ils se sont penchés sur le cas de 37 716 hommes.

Après un tri, il s'avère que les sujets absorbant des boissons contenant du sucre ajouté ont de grandes chances de mourir prématurément.

Dans une parution du journal Circulation, des scientifiques américains ont évalué à 184 000 le nombre de personnes décédées à cause des boissons sucrées. À l'université de Boston, l'équipe du professeur Dariush Mozaffarian a analysé 611 971 dossiers de patients de 51 pays pour comprendre les raisons de ce fait.

Elle en a conclu que certains types d'aliments, surtout les thés glacés, les boissons énergisantes et les sodas, accélèrent le décès de certaines personnes. Ces boissons ont provoqué 133 000 morts à cause du diabète, 45 000 liées aux maladies cardiovasculaires et 6 450 par cancer.

Une consommation régulière accélère la mort

Les résultats de cette étude devraient alerter certaines personnes sur leurs habitudes alimentaires. Si elles éprouvent des difficultés pour les changer, elles peuvent prendre des précautions, notamment en contractant une assurance décès. Grâce à cette couverture, elles pourront laisser un capital plus ou moins important à un ou plusieurs héritiers.


Dans l'étude, les scientifiques indiquent que les femmes consommant des boissons enrichies en sucre ajouté sont plus susceptibles de mourir plus jeune que les hommes. Elle indique également que ce type d'aliment favorise les maladies cardiovasculaires. Selon ces statistiques, 31 % des décès constatés sont dus à ce type d'affection.

L'étude indique également que les personnes consommant une à quatre boissons sucrées ou avec du sucre ajouté par mois ont 1 % de chance de décéder prématurément.

À partir de deux à six par semaine, ce taux augmente à 6 %. Consommer ce type de produit une à deux fois par jour accroît le risque de 14 %. Enfin, ceux qui en boivent plus de deux au quotidien ont 21 % de chance de mourir plus vite.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)