Les Français ont certaines attentes concernant le secteur de la santé

Une grande majorité de la population française souhaite que le gouvernement s'implique un peu plus dans le secteur de la santé. Avec la possible sortie d'une nouvelle législation dans le domaine, chacun a son avis concernant les changements qui devraient être appliqués.

Afin de connaître leurs avis, le Groupe Profession Santé a demandé à Odoxa de procéder à un sondage. Ce dernier a permis de se faire une opinion quant aux attentes réelles du public dans le domaine sanitaire. Les professionnels de la santé ont également été interrogés dans le cadre du sondage afin de connaître le point de vue des différentes parties.


Que pensent les Français sur le projet de loi Santé ?

Dans le sondage réalisé par Odoxa, 54 % des personnes travaillant dans le secteur de la santé se sont déclarées contre l'intention des pouvoirs publics de créer 4 000 nouveaux postes destinés à des assistants médicaux. 64 % des sondés sont toutefois d'accord sur la labélisation de 500 hôpitaux de proximité. Par ailleurs, 67 % d'entre eux sont heureux de la fin du « numerus clausus », les quotas appliqués pour les étudiants en médecine.

De nombreuses personnes ont également été interrogées sur leur perception du grand débat national. Sept Français sur dix, soit 70 %, et 55 % des travailleurs dans le secteur de la santé pensent que ce dernier ne permettra pas de dégager des mesures importantes pour la France. 82 % des professionnels de santé, soit huit personnes sur dix, et un Français sur deux (51 %), ont la conviction que le sujet de la santé n'a pas eu de place importante durant le débat.

Quelles sont les attentes du public ?

Lors de l'enquête de l'Odoxa, 51 % des Français ont déclaré qu'il fallait investir plus d'argent dans le domaine de la santé et repérer les dépenses inutiles. 52 % des médecins, infirmiers, aides-soignants, sages-femmes et autres travailleurs de la santé sont également d'accord sur ce point.


Ces avis pourraient changer certains points au niveau de l'assurance santé. Les clients seraient amenés à recourir à un comparateur mutuelle pour trouver les organismes qui fournissent de bonnes couvertures. Cela leur éviterait de faire des dépenses superflues.

Concernant l'assurance maladie, l'avis du public et des professionnels diverge. 45 % des Français souhaitent plus de remboursements de la part de cette dernière tandis que 53 % des travailleurs dans la santé demandent à ce qu'elle soit plus sélective dans l'attribution des indemnisations. Concernant les hôpitaux et les cliniques, 48 % du public et 28 % des professionnels du secteur sanitaire sont pour leur maintien, même s'ils ont une faible activité.