Les éoliennes auraient-elles des impacts négatifs sur la santé des animaux ?

Des éleveurs pointent du doigt les éoliens

Selon les déclarations des agriculteurs qui élèvent leurs animaux près du parc éolien de Nozay, leurs bêtes seraient tombées malades et d'autres sont mortes depuis l'installation de cette structure.

D'après l'explication d'un éleveur dans cette région du nord de la Loire Atlantique, les éoliennes sont les principales responsables des maladies qui ont décimé son cheptel.

Après la pose de ce parc éolien en 2013 à proximité de la ferme de cet agriculteur, « ses bêtes vont de plus en plus mal ». Il affirme qu'environ 300 d'entre eux ont perdu la vie en l'espace de 6 ans, alors qu'ils n'avaient aucun problème de santé.


Selon cet éleveur,

cette structure provoque également du stress aux animaux, qui ont du mal à mettre bas ou présentent des anomalies lors du vêlage.

L'existence d'une onde basse fréquence perçue par le bétail serait la cause de ces phénomènes.

Une enquête pour éclaircir ce mystère

Pour connaitre la véritable origine de la mort de ces animaux, les associations pour le développement de l'éolienne proposent d'ouvrir une enquête. Selon leur représentant,

aucun phénomène de ce genre n'a été constaté depuis la mise en place des éoliennes.

L'État va également débloquer 30 000 € pour financer une enquête sur ce phénomène. En attendant, les agriculteurs peuvent souscrire à une assurance animaux pour garantir leur investissement.

Un problème qui affecte également la santé humaine

D'après toujours les témoignages de l'éleveur qui vit à proximité du parc éolien de Nozay,

cette structure impacte également la qualité de vie des habitants dans cette zone.

Ce dernier affirme que

les éoliennes ont des effets néfastes sur lui et sa famille.

Allant de l'insomnie aux douleurs articulaires, en passant par des inflammations musculaires, ils souffriraient de nombreux symptômes.

Pour appuyer son analyse sur les méfaits du parc éolien, l'éleveur a expliqué que

lorsqu'il part ailleurs avec ses proches, ils ne présentent aucune de ces pathologies.

Cependant, dès qu'ils se trouvent à proximité des éoliennes, les douleurs reviennent.