Environ 42 % des Français ont un animal de compagnie. Pour veiller sur leur bien-être, les maîtres recherchent les meilleures garanties en matière de soins pour leurs protégés. L'UFC-Que choisir s'est notamment penchée sur le cas de la Haute-Vienne. Dans ce département, les coûts des soins animaliers sont assez élevés, mais cela ne pose pas de problème aux habitants qui possèdent un chat ou un chien.

Selon les témoignages recueillis par l'association de consommateurs, les Haut-Viennois tiennent à ce que leurs compagnons aient accès à des soins adaptés. Pour cela, chacun dispose de ses propres méthodes. Toutefois, tous s'accordent sur la contraction d'une assurance santé.


Le nombre d'animaux assurés augmente

Selon les observations de l'UFC-Que choisir, le nombre de Haut-Viennois prenant des assurances pour leurs animaux de compagnie augmente. Linda Perotti, salariée dans une compagnie d'assurance, explique que le département compte près de 200 de ces clients particuliers. Elle indique également que le taux régional d'adhérents a augmenté de 8 % par rapport aux autres zones françaises.

Les vétérinaires Haut-Viennois ont aussi remarqué que le nombre de leurs patients s'est accru. Des professionnels de Limoges expliquent cela par la popularisation des animaux de race. Toutefois, ces derniers sont moins résistants et nécessitent donc plus de soins, d'où le besoin en assurance.

Une clinique de Vanteaux appelle cependant les maîtres à la prudence. Certaines compagnies proposent des contrats comprenant de nombreuses restrictions et n'offrant pas les mêmes remboursements. Ils doivent donc lire attentivement les clauses avant de signer un accord.

Le coût des soins explique le besoin en assurance

D'après les observations de l'UFC-Que choisir, il faut compter entre 20 et 80 euros pour une consultation vétérinaire de base en Haute-Vienne. Et pour une stérilisation, les prix peuvent atteindre jusqu'à 400 euros. Néanmoins, les personnes contractant une mutuelle pour leurs animaux profitent d'un remboursement intéressant.

Une Haute-Viennoise interrogée a déclaré que grâce à son assurance, elle reçoit un remboursement de 80 % pour les soins de son chat en cas de vaccination, de stérilisation ou d'accident. Un couple sondé a déclaré que pour leur chat, ils ont opté pour une formule simple. Celle-ci prend en charge les soins en cas de problèmes de santé. Elle ne couvre pas les médicaments ni les vaccins, mais les propriétaires ne déboursent que 10 euros par mois pour cette assurance.

Grâce aux différentes prestations des mutuelles, les Haut-Viennois peuvent donc offrir des soins adaptés à leurs compagnons sans pour autant faire d'importantes dépenses.