De nombreux sinistres se sont produits dans le secteur de la construction en 2018
un service de meilleurtaux.com

De nombreux sinistres se sont produits dans le secteur de la construction en 2018

Dans le domaine de la construction, les accidents peuvent se produire à tout moment. Qu’ils soient dus à des problèmes techniques ou à des causes naturelles, une chose est certaine : ces sinistres coûtent cher. La Fédération française de l’assurance (FFA) a récemment réalisé un bilan sur les événements dans le secteur pour l’année dernière.

De nombreux sinistres se sont produits dans le secteur de la construction en 2018

Le sujet de l'habitation a été abordé par les professionnels de l'assurance lors de la présentation du bilan de 2018 par la Fédération française de l'assurance.

C'était également le moment pour faire un retour en arrière sur certains sinistres qui ont coûté des dizaines de millions d'euros. Bernard Spitz, président de la FFA, a indiqué que les cas n'étaient pas inédits, mais que c'est leur ampleur qui a été le plus marquant.

D'autres points ont également été avancés durant l'événement. Grâce à cette rencontre, la FFA a pu relever de nombreuses défaillances dans le secteur de la construction.

Les dégâts des eaux sont récurrents dans le domaine de la construction

Lors de la présentation du bilan de 2018 par la FFA, le cas des dégâts des eaux a été abordé. Selon les résultats recueillis, leur nombre n'a cessé de croître l'année dernière. Selon Bernard Spitz, ces cas étaient dus aux catastrophes naturelles, aux inondations, mais surtout aux pluies abondantes.

Outre les dégâts des eaux, des sinistres reliés aux incendies ont été notés. Ces derniers sont le fruit d'accidents impliquant la foudre.


Durant l'événement, la Fédération et les professionnels présents ont discuté du problème de l'assurance et de la construction par rapport aux offres de libre prestation de services (LPS). Des membres de la FFA ont précisé qu'ils se sont ouverts aux autres organismes européens étant donné que le problème ne touche pas uniquement le marché français.

Le but de la Fédération est d'attirer l'attention de superviseurs nationaux. Il leur reviendra ensuite de mettre en place des contrôles des règles nationales appliquées aux opérateurs œuvrant dans un autre État-membre.

Des sinistres importants ont coûté des millions

Lors de l'événement de la FFA, le cas des « accidents collectifs » s'étant produit à Paris et à Marseille a été abordé. Selon les estimations, ces sinistres ont coûté 62 millions d'euros en matière de couverture. Ces frais concernent de nombreux points, notamment l'assurance habitation des personnes touchées.

L'accident survenu à Marseille était un effondrement de la rue d'Aubagne. Cela a entraîné la chute de deux immeubles d'habitation. La vétusté des structures avait été avancée pour expliquer ce sinistre. À Paris, c'est une explosion de gaz qui s'était produite dans le 9e arrondissement sur la rue de Trévise.

Lors de l'accident, 4 morts et 50 blessés ont été dénombrés. Après le sinistre, les autorités compétentes ont craint pour la stabilité des bâtiments situés à proximité de l'explosion. Toujours dans la capitale l'année dernière, un important incendie a eu lieu sur la rue Erlanger.

D'après la Fédération, ces faits ont amené les assureurs à se montrer cléments. Ils ont notamment recouru à des mesures exceptionnelles dépassant leurs engagements juridiques.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)