Des solutions permettent de se prémunir contre les loyers impayés

Les locataires ne règlent pas toujours leur loyer. Et lorsque la situation s'éternise, le bailleur peut se retrouver durant plusieurs mois, voire plusieurs années, sans rentrée d'argent. Pendant cette période, il doit pourtant s'acquitter de nombreuses charges augmentant ainsi son déficit financier.

En cas de loyers impayés, divers choix s'offrent aux propriétaires pour récupérer leurs avoirs. Le plus simple est de résoudre le problème sans faire appel aux instances judiciaires.

Certaines structures peuvent également les aider s'ils ne reçoivent pas leur dû rapidement. Pour éviter les mauvaises surprises, il est toutefois toujours nécessaire de s'assurer de la solvabilité d'un locataire.

Les solutions à l'amiable sont à privilégier

Certains bailleurs proposent leurs biens immobiliers à la location sans prendre de garantie. Dans ce cas de figure, il est préférable de recourir à une solution consensuelle. Pour cela, le loueur adresse un courrier à son locataire avant de discuter avec lui.

Le but étant de mettre en place un plan d'apurement pour répartir la dette sur une certaine période. Si aucun accord n'est décidé et si le locataire refuse de payer, le propriétaire devra effectuer une demande d'injonction de payer au tribunal d'instance.


Pour prévenir les cas de loyers impayés, le bailleur peut demander à son locataire de lui indiquer un garant. Ce dernier peut être une personne physique (un membre de la famille, un ami, une connaissance) qui dispose d'un revenu suffisant pour pouvoir se porter caution du locataire.

Il peut également s'agir d'une personne physique, par exemple une entreprise ou une association. Dans tous les cas, c'est le garant qui se chargera de verser les sommes non réglées par le locataire.

Des organismes peuvent aider les propriétaires

Plusieurs institutions aident les bailleurs en cas de loyers impayés. Action Logement propose notamment la Garantie Visale couvrant le déficit de paiement sous certaines conditions. Elle n'est accordée qu'aux personnes logeant des salariés d'environ 30 ans, des fonctionnaires ou des étudiants.

Pour rappel, ces derniers doivent contracter une assurance habitation étudiant pour se protéger en cas de différents sinistres.

Les propriétaires peuvent aussi faire appel aux garants institutionnels. Ces derniers se portent caution pour les locataires après avoir étudier leurs dossiers. Ces organismes sont les interlocuteurs privilégiés pour éviter les loyers impayés car ils prélèvent directement la somme sur leur compte avant de la donner aux bailleurs.

La Garantie loyers impayés (GLI) représente une autre solution pour se prémunir des loyers impayés. Elle est à souscrire auprès d'une assurance contre une cotisation. Cette garantie protège les propriétaires de possibles dégradations de leurs biens et couvre les frais pour de possibles actions en justice.