Un non-assuré responsable d’un accident routier est contraint d’indemniser les victimes
un service de meilleurtaux.com

Un non-assuré responsable d’un accident routier est contraint d’indemniser les victimes

Maints comparateurs spécialisés dans l’assurance voiture permettent de sélectionner les meilleures offres. La souscription est recommandée, voire imposée, car les accidents de la route peuvent être mortels, comme le témoignent les chiffres de la Sécurité routière. Chez les conducteurs non-assurés, depuis 2013, les décès ont en effet augmenté de 21 %.

Un non-assuré responsable d’un accident routier est contraint d’indemniser les victimes

Certains automobilistes oublient d'attacher leur ceinture de sécurité lorsqu'ils sont au volant. D'autres se permettent par moments de consulter leur appareil mobile alors que la voiture est en encore en marche. Résultat : leur niveau de vigilance diminue. Cela se produit également lorsque les conducteurs somnolent.

Les plus téméraires, quant à eux, n'hésitent pas à dépasser la vitesse maximale autorisée sur la route pour une poussée d'adrénaline.

Toutes ces situations peuvent donner lieu à des accidents routiers qui peuvent ôter la vie aux conducteurs, aux passagers ou aux piétons. Ainsi, la loi exige des propriétaires de véhicules à moteur la détention d'une assurance.


Les automobilistes ne disposant pas de couverture s'endettent auprès du FGAO

Si le conducteur d'une voiture, d'une camionnette ou d'une fourgonnette roule sur la voie publique sans papier vert et se fait contrôler, il risque une sanction pécuniaire de 500 euros.

En fonction de la gravité des faits qui lui sont reprochés, la pénalité peut s'alourdir et aller jusqu'à la confiscation du véhicule. L'automobiliste peut aussi se voir retirer son permis de conduire ou imposer des travaux d'intérêt général.

Par ailleurs, lorsqu'un accident de la circulation se produit par sa faute, il doit rembourser les sommes versées par le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO) aux victimes. Le non-assuré ne peut pas se désengager de ses obligations vis-à-vis des tiers.

Le directeur général du FGAO, Julien Rencki, précise que les conducteurs responsables peuvent être amenés à rembourser l'organisme pour le reste de leur existence. Pour l'indemnisation des victimes dont les préjudices ont été causés par des personnes dépourvues d'assurance, le fonds a engagé, en 2018, 119 millions d'euros.

800 000 conducteurs non-assurés en 2018

En tant que délégué interministériel à l'organisme de prévention routière, Emmanuel Barbe n'a pas hésité à cibler les automobilistes sans assurance auto. L'an passé, 800 000 conducteurs ont été concernés. Dans l'ensemble, ils ont été responsables de 31 000 accidents routiers. Ces derniers ont fait un millier de blessés graves et 109 décès.


Quand la voiture du conducteur non-couvert entre en collision avec un autre véhicule, le choc peut en effet impacter les passants, en plus des personnes à bord. Toujours est-il que les seniors et les enfants comptent parmi les personnes les plus vulnérables. Il en est de même pour les cyclistes.

Lorsque l'automobiliste est assuré, la couverture minimale obligatoire qui l'assure au titre de la responsabilité civile répare les dommages matériels et corporels subis par les victimes de l'accident. Constituant la garantie de base, il s'agit de la formule la moins coûteuse du marché.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €