La hausse des primes d’assurance habitation est un phénomène courant mais contournable
un service de meilleurtaux.com

La hausse des primes d’assurance habitation est un phénomène courant mais contournable

Ces dernières années ont été une période de répit pour les propriétaires de bien immobilier qui n’ont pas vu leurs primes d’assurance augmenter, du moins les rehaussements étaient modérés. Mais la tendance est aujourd’hui sur le point de se renverser, car l’on assiste même à un cycle haussier. Quoi qu’il en soit, il est possible d’éviter cette majoration.

La hausse des primes d’assurance habitation est un phénomène courant mais contournable

Après quelques années de relaxation, les primes d'assurance habitation sont reparties au galop. Force est de constater que cette hausse est même devenue générale, car bon nombre de compagnies s'y sont mises.

Plusieurs raisons peuvent être imputées à cette vague d'augmentations, si l'on ne cite que le rapprochement des cycles des catastrophes climatiques violents, qui deviennent même de plus en plus extrêmes. Et la remontée des coûts de reconstruction est loin d'arranger les choses.

Sauf qu'il existe des moyens de contourner la situation. En effet, la connaissance de certaines astuces permet d'économiser jusqu'à 800 dollars au moment de renouveler son contrat.


Une hausse alarmante, mais qui a ses raisons

Le marché de l'assurance habitation évolue à mesure que les cycles se succèdent. Si les dernières années ont été favorables pour les acquéreurs de résidence du fait de la quasi-stabilité de leurs cotisations, les hausses ont repris et sont aussi significatives (allant jusqu'à 20%) que générales. En effet, de nombreux établissements ont pris cette initiative.

Ce qui est d'ailleurs inévitable après ces années de répit. D'autant que le paiement cumulé des indemnités peut impacter négativement sur leurs résultats techniques si bien qu'une augmentation des cotisations serait plus judicieuse pour eux.

Toujours est-il que d'autres raisons ont également influé cette tendance, notamment l'affluence des réclamations. Au Canada, par exemple, ces dernières atteignent le milliard de dollars tous les ans, et ce depuis presque dix ans.

Et il faut dire que les phénomènes climatiques virulents frappent à des intervalles de plus en plus rapprochés (tous les 6 ans au lieu de 20 ans auparavant).

Il est, de ce fait, on ne peut plus clair que ce qui survient aux uns peut également affecter le portefeuille des autres. Le fait est que les assureurs sont tenus de rembourser leurs financeurs qui facturent davantage à leurs débiteurs à cause des contextes auxquels ils doivent eux-mêmes se confronter.


Il se trouve en effet que ces géants de l'économie mondiale ainsi que ces réassureurs font aujourd'hui face à des incidents à grande échelle (ouragans, tornades, tempêtes, verglas, feux de forêt...).

Et le comble du comble, c'est que l'on assiste aussi à une hausse de 1,5% à 2% des prix à la consommation. S'ajoutant à cela, les coûts de reconstruction après sinistre qui n'a de cesse d'augmenter à cause des prix majorés des matériaux et des prestations.

Des astuces à connaître

Certes, les hausses actuelles enregistrées sur l'assurance maison sont alarmantes, mais il faut savoir qu'elles peuvent être contournées. Pour ce faire, l'assuré doit connaître certaines astuces et les appliquer.

La première concerne l'état de la résidence. Il est en effet primordial de vérifier l'équipement de son logement, entre autres sa toiture ou l'âge de son chauffe-eau, car cela peut influer la prime.

Le nettoyage de son clapet anti-refoulement est également indispensable tandis qu'un détecteur d'inondation et un système d'alarme relié à une centrale peuvent être d'une efficacité lors de la détermination du montant de la cotisation.

À noter que la réduction peut atteindre les 800 dollars si l'on sait bien y mettre. Et le renouvellement du contrat est le moment idéal pour renégocier ses conditions étant donné que des changements peuvent être opérés à ce moment. Toujours est-il que d'autres solutions comme l'augmentation de la franchise déductible ou le magasinage sont aussi envisageables.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)