Le reste à charge zéro pour certains soins médicaux onéreux sera bientôt une réalité
un service de meilleurtaux.com

Le reste à charge zéro pour certains soins médicaux onéreux sera bientôt une réalité

De nombreuses personnes éprouvent des réticences à consulter un dentiste ou un opticien. Malgré le besoin évident de soins et malgré l’assurance maladie et la complémentaire santé, la facture auprès de ces professionnels de la santé est parfois élevée. Le programme de « reste à charge zéro » a été conçu pour faciliter l’accès aux soins dentaires et ophtalmologiques des plus démunis.

Le reste à charge zéro pour certains soins médicaux onéreux sera bientôt une réalité

Remboursement intégral de certains soins dentaires

Il faudra encore s'armer d'un peu de patience, mais le « reste à charge zéro » devrait être effectif à partir de l'année prochaine. Dès lors, pour les soins dentaires, si le patient est affilié à une mutuelle, il pourra obtenir le remboursement intégral de sa prothèse par exemple.

Pour l'heure, seules les couronnes dentaires fabriquées en céramométalliques et destinées à remplacer les incisives et les canines (les dents visibles) sont remboursées.

Si le patient préfère une prothèse en résine, il est plus approprié d'attendre 2021, date à laquelle le remboursement intégral pour ce type de prothèse entrera en vigueur.


Les mutuelles et l'Assurance Maladie mises à contribution

Concernant les soins, par exemple le traitement des caries, les frais médicaux vont inévitablement repartir à la hausse. Mais le gouvernement a pris des mesures afin d'éviter les répercussions de cette hausse sur le budget des patients. Le remboursement sera également intégral, bien que la prise en charge soit répartie entre l'Assurance maladie (70 %) et les mutuelles (30 %).

De plus, les coûts de certains soins et de la pose de certains types de prothèses (en fonction des matériaux qui les composent ainsi que des dents traitées) seront plafonnés. Ainsi, la mise en place d'une prothèse en céramométallique destinée à remplacer une des dents de devant devra coûter 530 euros tout au plus.

Pour toutes les autres interventions motivées par un choix esthétique, notamment l'utilisation d'un autre matériau ou encore le remplacement d'une molaire, le dentiste est libre d'appliquer le tarif qui lui convient.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (663 avis clients sur Avis-Vérifiés)